Home Sports Sélection nationale: Les Eléphants rendent hommages aux victimes des attentats de Grand-Bassam

Sélection nationale: Les Eléphants rendent hommages aux victimes des attentats de Grand-Bassam

117

Recueillement, dépôts de gerbes de fleurs, visite aux blessés et minute de silence à la mémoire des disparus. Tels ont été les temps forts de la journée d’hommage des Eléphants de Côte d’Ivoire aux victimes des attentats de Grand-Bassam

Plus d’une semaine après les attentats qui ont endeuillé la Côte d’Ivoire, les cérémonies d’hommage et de recueillement se multiplient. Et hier mardi, dans la cité balnéaire, c’était le tour de la sélection nationale senior de football et les responsables de la fédération ivoirienne de football de rendre hommage aux victimes des attentats de Grand-Bassam. A part Yaya Touré et Bony Wilfried absents, tous les autres sélectionnés de Michel Dussuyer étaient présents pour cette journée d’hommage aux disparus. Yao Kouassi Gervais, Max Alain Gradel, Doumbia Seydou et autres avec à leur tête le président Augustin Sidy Diallo se sont rendus à l’Etoile du Sud et à la Paillote, les deux hôtels victimes de ces attaques. Accompagnés des autorités politiques, administratives et traditionnelles, les Eléphants ont déposé des gerbes de fleurs aux lieux de ces carnages. Un geste très apprécié par les chefs de terres de Grand-Bassam qui ont béni les champions d’Afrique, avant leurs confrontations face au Soudan, le vendredi 25 et mardi 29 mars prochains.

Les propos de quelques joueurs Yao Kouassi Gervinho : nous comprenons pleinement la douleur

« Nous étions solidaires des autres quand cela leur arrivait. Maintenant que notre pays est également touché, nous comprenons pleinement la douleur que l’on peut ressentir. Des innocents qui tombent sans comprendre pourquoi. C’est vraiment triste. Et c’était pour nous un devoir de rendre hommage aux victimes, d’apporter notre soutien aux familles et de dire à Bassam que nous sommes ensemble dans le malheur ».

Max Alain Gradel : Nous sommes de tout cœur avec les victimes

« Il était important pour nous de venir marquer notre solidarité aux parents des victimes et aux blessés. Ce qui s’est passé est malheureux. Nous sommes de tout cœur avec les victimes. Et ces vendredi et mardi prochains, nous ferons tout pour battre le Soudan pour honorer ces victimes »

Sery Jean Michael : Nous allons nous battre pour les victimes

« Je suis peiné pour ce qui est arrivé. Ces personnes sont parties. Malheureusement, elles ne seront pas avec nous au stade pour cette rencontre face au Soudan. Nous allons nous battre pour ces victimes. Mais nous ferons le maximum pour nous qualifier pour cette CAN. Et cela passe par une victoire ce vendredi »

Alex Sangaré

abidjan.net

Commentaires Facebook