Home Sports Marc Wilmots (entraîneur des Éléphants): ’’On donnera tout pour la victoire’’

Marc Wilmots (entraîneur des Éléphants): ’’On donnera tout pour la victoire’’

81
SHARE

La mort de Cheick Tioté a été un drame qui n’est pas facile à vivre. C’est moi qui l’ai annoncé au groupe. Nous allons jouer ce match à Bouaké et le lendemain, nous irons voir la famille de Tioté.

Quelles sont les leçons que vous avez tirées après le premier regroupement et le match contre la Hollande

Nous avons eu un très bon stage en Belgique, dans des conditions idéales. Je savais que commencer par les Pays- Bas pour mon premier test allait être très dur. Surtout avec beaucoup de débutants. Mais si on veut avancer, il faut qu’on joue avec des équipes d’un très bon niveau. Nous avons fait trois grosses erreurs en première mi-temps mais dans le contenu, il y avait des choses qui me plaisaient au niveau de l’animation. Il y a eu des séquences qui auraient pu nous permettre de revenir à la hauteur de l’adversaire. Sur les balles arrêtées, je n’étais pas satisfait. Le lendemain du match, nous avons eu une séance vidéo pour faire une analyse et avons regardé où étaient les erreurs pour ne pas les reproduire. Voilà ce qui a été notre travail et je suis très heureux que cette défaite soit arrivée maintenant. Le plus important, c’est le match de qualification contre la Guinée. Il fallait remettre les joueurs à niveau parce que les matches de fin mai-début juin sont les plus difficiles. Il y avait également d’autres facteurs à ne pas négliger comme l’arrivée tardive des joueurs tels que Franck Kessié et Eric Bailly mais également des blessés.

Comment réagissez-vous personnellement après avoir encaissé cinq buts pour une première avec les Éléphants ?
Moi je suis dans la logique de la préparation du match contre la Guinée. C’est vrai que l’équipe n’a jamais pris un tel score, mais il faut regarder les conditions dans lesquelles nous nous sommes préparés. Les joueurs sont arrivés au compte-goutte. Moi, je suis passé à autre chose. Vous évoquez cela, mais si on se qualifie pour la Can et la Coupe du monde, vous ne direz plus rien. Vous direz que c’est un bon test.

Source : abidjan.net