Home Sports Eliminatoire CAN 2017 / Côte d’Ivoire-Soudan : Une rencontre capitale sous haute...

Eliminatoire CAN 2017 / Côte d’Ivoire-Soudan : Une rencontre capitale sous haute sécurité, la recette reversée aux parents des victimes

La sélection nationale de Côte d’Ivoire affrontera son homologue soudanais le vendredi 25 mars prochain pour le compte de la 3e journée des éliminatoires de la CAN Gabon 2017. Cette rencontre qui intervient 15 jours après les attentats de Grand-Bassam se déroulera sous haute surveillance.
Une rencontre avec un enjeu capital dans un contexte différent. Voilà comment on peut résumer l’opposition Côte d’ivoire-Soudan du vendredi 25 mars prochain au stade Félix Houphouët-Boigny. Les Eléphants de Côte d’Ivoire, 2e de leur poule doivent impérativement battre les Soudanais (1er avec 3 points) pour reprendre la tête du groupe avant la manche retour en terre soudanaise. Une rencontre décisive donc qui se déroulera 15 jours après les attentats de Grand-Bassam. Et pour la réception du Onze Soudanais, les autorités militaires du pays, en accord avec la FIF ont décidé de mettre l’accent sur la sécurité. « Depuis près d’une semaine, les réunions se sont succédé au siège de la FIF et dans les locaux des différents commandements des forces de l’ordre. Pour cette rencontre, la sécurité sera renforcée. Il y aura plus d’agents de forces de l’ordre que d’habitude. Et afin de permettre une fluidité sécuritaire, nous avons décidé de mettre en vente seulement qu’environ 25 500 billets au lieu de 30 000 », », a annoncé hier matin Malick Tohé, le vice président de la FIF, au cours d’un point de presse. Les Eléphants auront besoin du public pour cette rencontre assez importante. Et à cet effet, le conférencier a profité de l’occasion pour demander aux spectateurs d’envahir la bonbonnière du Felicia, « Nous ne pouvons pas nous permettre de manquer cette CAN. Alors nous aurons besoin du 12e homme que représente le public. Mais nous demandons que ces spectateurs soient indulgents car ils seront soumis à des fouilles rigoureuses. Il est important pour nous que cette rencontre se déroule dans des bonnes conditions sécuritaires», a ajouté Malick Toé. Pour marquer leur solidarité aux victimes du drame de Grand-Bassam, les responsables de la fédération ivoirienne de football en accord avec les joueurs de l’équipe nationale ont décidé de reverser la recette de cette rencontre aux parents des victimes. « Nous sommes très touché par ce drame. Et a cet effet, nous avons décidé de reverser la recette de la rencontre Côte d’Ivoire-Soudan aux parents des victimes », a conclu le vice président de la FIF.
Les Eléphants rendent hommage aux victimes de Grand-Bassam ce matin
Les Eléphants de Côte d’Ivoire rendent hommage aux victimes des attentats de Grand-Bassam ce matin. Un hommage qui sera matérialisé par le dépôt d’une gerbe de fleurs sur la plage face à l’hôtel « Etoile du Sud », suivi d’une visite aux blessés à l’hôpital de Grand-Bassam. Malick Toé le 1er vice président de la FIF a expliqué qu’il s’agissait non seulement de saluer la mémoire de l’ensemble des victimes mais davantage de montrer que la Côte d’Ivoire sportive reste debout et continue sa marche en avant.

Alex Sangaré

abidjan.net

Commentaires Facebook