Home Société Police nationale: baptême officiel de 65 élèves-commissaires de la Promotion 2014-2015

Police nationale: baptême officiel de 65 élèves-commissaires de la Promotion 2014-2015

Le premier ministre, Daniel Kablan Duncan a procédé au baptême et à la remise d’épaulettes à 65 élèves commissaires de Police ce jeudi 24 mars 2016 à l’école Nationale de Police à Abidjan.
C’est sous la forte pluie qui s’est abattue sur la capitale économique ivoirienne que les futurs commissaires se sont vus remis leurs épaulettes lesquelles épaulettes qui feront d’eux les nouveaux « patrons » d’un arrondissement. Sur les 65 nouveaux commissaires baptisés promotion Daniel Kablan Duncan, on dénombre 60 Ivoiriens et 5 Togolais. A en croire le directeur général de l’École de Police, les 65 filleuls du premier ministre ont tous subi une formation policière théorique de 15 mois qui a fait suite à une formation policière pratique de 6 mois dans les services actifs de la Police Nationale et certaines entreprises privées de la place. Poursuivant dans son intervention il a révélé que ces élèves commissaires sont le dernier contingent de l’effectif global de 1218 élèves sous-officiers, officiers et commissaires de Police des promotions 2014-2016, recrutés lors du concours de la session 2012.
Conscient que c’est la sécurité qui induit une stabilité et paix durables passant nécessairement par une solide formation de base de celles et ceux qui sont chargés d’assurer cette sécurité, le premier ministre a invité à travers ses filleuls toute la Police nationale à persévérer dans la voie de l’excellence. Il a par ailleurs rendu un vibrant hommage la gent féminin qui a fait parler d’elle à travers sa représentativité dans cette promotion. Parmi nos vaillants nouveaux commissaires, l’on a dénombré 6 dames.
Selon Daniel Kablan Duncan, la cérémonie de prise d’épaulettes se déroule dans un contexte sécuritaire particulier en Afrique et dans le monde, marqué par de nouvelles menaces comme la piraterie maritime et, surtout le terrorisme. Il a interpellé nos forces de sécurité sur le contexte particulier dans lequel ils devront désormais opérer et ce, en adaptant leur stratégie de prévention et d’intervention pour ne pas que les incidents qui ont endeuillé le peuple ivoirien puissent se reproduire.
S’adressant à ses filleuls, le premier ministre s’est réjoui du choix porté sur sa personne pour être leur parrain. Il les a exhorté à être « des policiers nouveaux » chargés de protéger les populations sur toute l’étendue du territoire national dans le respect scrupuleux des règles de Droit et de la Probité. > a-t-il indiqué.

abidjan.net

Commentaires Facebook