Home Société Léon Djoukouéhi, secrétaire général de la Comnat révèle à propos de la...

Léon Djoukouéhi, secrétaire général de la Comnat révèle à propos de la mutinerie : Les mutins ont dû aller chercher un bulldozer contre l’armurerie de Yamoussoukro

227
SHARE

Le Secrétaire exécutif de la Commission Nationale de lutte contre la prolifération et la circulation illicite des Armes Légères et de Petit Calibre (ComNat-ALPC) Léon Dokoué était l’invité de Onuci-Fm le mercredi 23 février 2017. Au cours de l’entretien, il a indiqué que sa structure a collecté de 2011 à fin 2016 au total 12064 armes dont la plupart sont des fusils d’assaut de type AK47. Il a laissé entendre que grâce aux actions menées par la Comnat, moins d’armes sont sorties des armureries lors de la récente mutinerie. « Je voudrais déjà faire remarquer que n’eut été les réhabilitation des armureries par la Comnat et ses partenaires internationaux, les armes qui seraient sortir à l’occasion de ces mutineries auraient été plus que ça. A Bouaké où l’armurerie de la préfecture de la police a été détruite, les mutins qui ont voulu s’attaquer à cette armurerie ont eu beaucoup de difficultés. Ils s’y sont essayés au moins trois fois. A Yamoussoukro, ça été la même chose. Ils ont dû aller chercher un bulldozer. L’Etat a permis à nos forces d’avoir des armureries qui sont réhabilités aux normes de sécurité internationale », a-t-il dit.

T.A.B

Source : abidjan.net

abidjan.net