Home Société Le Réverend Soko Waza, à propos de l’attaque de Grand-Bassam : Les...

Le Réverend Soko Waza, à propos de l’attaque de Grand-Bassam : Les attaques terroristes ne doivent pas être un prétexte de combat politique

61

Les réactions continuent de fuser de partout près de dix (10) jours après l’attaque de Grand-Bassam et qui a fait plusieurs morts et blèssés. Le Révérend Théophile SOKO Waza, président du Congrès du Peuple pour le Développement et la Liberté (Cpdl) était face à l presse pour aborder les questions brûlantes de l’actualité ivoirienne. C’était lors de la cérémonie inaugurale de la conférence politique trimestrielle organisée par son parti à Yopougon, le samedi 19 mars 2016. A ce sujet, le président du Cpdl a invité les politiques à éviter d’utiliser ces attaques à des fins politiciennes et d’en faire un prétexte de combat politique « au nom des victimes et de leurs familles ». Tout en présentant ses condoléances à toutes les familles endeuillées et éplorées. Il a également souhaité un prompt rétablissement à tous les blessés. Pour lui, le terrorisme est devenu aujourd’hui un phénomène général qui frappe tous les pays. Le révérend Soko Waza a tenu à rassurer que lorsque lui et son parti seront aux affaires, ils mèneront une « politique étrangère lucide et équilibrée qui feront qu’aucun Ivoirien ne sera victime de terrorisme. Il entend également mettre en place une sécurité nationale capable d’anticiper de telles situations ». L’ancien porte-parole adjoint de la CNC a donc exhorté les Ivoiriens à plus de solidarité. «Nous voulons également appeler à une solidarité nationale. Que tous les Ivoiriens, peu importe leur bord politique ou religieux, soient solidaires au niveau de l’information, pour dénoncer toute velléité terroriste», a-t-il indigné. Aussi, s’est-il prononcé sur les prochaines élections locales et l’élection présidentielle de 2020. A ce propos, le Révérend Théophile SOKO Waza a donné la position de son parti : « Le parti entend largement participer aux élections locales». Il a tenu à lancer un message au gouvernement pour la transparence desdites élections. « Les Commissions Electorales Indépendantes centrales et les Commissions Electorales Indépendantes locales doivent être recomposées de sorte que le Cpdl soit représenté afin d’avoir un droit de regard sur la régularité ou non du scrutin », a indiqué le Révérend.

Le président Théophile SOKO Waza annonce la rentrée politique du parti
Le dernier point à l’ordre du jour est une annonce faite par le président des congressistes à l’endroit de ses militants et des Ivoiriens. «Je voudrais annoncer aux Ivoiriens que le CPDL fera sa rentrée politique le 30 avril 2016 à l’hôtel Assanvon de Yopougon. Ce sera une occasion pour nous de présenter notre bilan et nos perspectives, de présenter les grandes lignes de notre projet de société, de présenter nos délégués régionaux pour témoigner du travail abattu par le parti sur le terrain. Ce sera également une occasion de présenter notre plan d’action stratégique de 2016 à 2020 parce que nous entendons participer à la présidentielle prochaine ».
NY avec
(Service communication – SAKI)

abidjan.net