Home Société Des forestiers évaluent les résultats du projet FLEGT pour une meilleure prise...

Des forestiers évaluent les résultats du projet FLEGT pour une meilleure prise en compte du marché national

111

Abidjan, Les membres du Comité national de négociation (CNT) ont bénéficié jeudi, à Abidjan, d’un atelier de renforcement de capacités pour évaluer les résultats du projet sur le Plan d’action pour l’application des réglementations forestières, gouvernance et échanges commerciaux (FLEGT) dont le but est de lutter contre l’exploitation illégale des forêts et le commerce associé.

Selon une note d’information du ministère des Eaux et forêts, il s’agit d’un projet de l’Union Européenne (UE), de l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’Agriculture (FAO) et de l’Etat ivoirien pour la prise en compte du marché national (local ou domestique) dans l’accord de partenariats volontaires (APV) et la vérification de l’applicabilité de la grille de légalité.

L’objectif principal de cet atelier qui a duré une journée, était de présenter les résultats finaux du projet aux parties prenantes concernées et impliquées dans sa mise en œuvre en vue d’aboutir à un partenariat APV/FLEGT compréhensible par toutes les parties et facilement applicable.

A l’ouverture, le représentant de la FAO, le Colonel Oné Vabé, a salué l’initiative de la Côte d’Ivoire d’intégrer le marché national dans son APV, rappelé que d’autres initiatives de l’Organisation sont en cours dans des pays africains dans le cadre de la négociation et a formulé le vœu qu’elles permettront à la Côte d’Ivoire de signer « un accord qui soit le plus adapté à ses besoins ».

Quant au directeur de cabinet du ministère des Eaux et forêts, Colonel Soro Doplé Claude, a indiqué que cet atelier marquait une étape importante du processus et a exhorté les participants à s’investir dans les échanges afin qu’au sortir des travaux, les parties concernées puissent disposer de recommandations allant dans le sens d’une meilleure valorisation des acquis de ce projet.

(AIP)

fmo/kam

abidjan.net

Commentaires Facebook