Home Société Déclaration du Directoire du RHDP sur la situation qui prévaut à l’université...

Déclaration du Directoire du RHDP sur la situation qui prévaut à l’université Félix Houphouët Boigny de Cocody

64
SHARE

Le lundi 18 juillet 2016, le campus de l’université Félix Houphouët Boigny de Cocody a vécu de violents affrontements qui ont opposé des groupuscules d’étudiants se réclamant de la Fédération Estudiantine et Scolaire de Côte d’Ivoire (FESCI), et les agents de la police nationale commis au maintien de l’ordre.

Le bilan est à la mesure de la brutalité des actes de vandalisme: plusieurs blessés graves dont trois policiers, des véhicules incendiés ou saccagés, des bureaux à la présidence de l’université vandalisés, des matériels de bureaux emportés ou détruits, plusieurs dizaines d’interpellation.

Devant cette violence caractérisée et injustifiée, la réaction de la police nationale a été immédiate, pour tenter de disperser les auteurs de ces violences qui ne sont certainement pas des étudiants, mais des vandales aux ordres.

Face à cette situation, le Directoire du RHDP, par la voix de son porte-parole, fait la déclaration suivante.

A la suite de la crise post électorale et avec l’avènement de SEM Alassane Ouattara à la magistrature suprême, plusieurs efforts financiers exceptionnels ont été consentis pour la reconstruction et l’investissement dans la modernisation des infrastructures académiques et sociales.
Ainsi le gouvernement a t- il décidé la réhabilitation des universités et grandes écoles publiques du pays afin d’y instaurer un nouvel état d’esprit.
Ce « Départ nouveau » avec la rentrée universitaire 2012-2013, a ainsi suscité un grand espoir dans le monde scolaire et universitaire, et a rehaussé le moral des parents d’élèves et des étudiants. Il devait permettre à nos universités de produire des ivoiriens nouveaux comme l’espérait le Président de la République en vue de porter son projet de société pour l’émergence de la Côte d’Ivoire.
Grâce à cette politique, l’enseignement supérieur s’est stabilisé et les universités ont retrouvé une relative normalité.
En dépit, des sacrifices énormes consentis par le peuple de Côte d’Ivoire et son gouvernement, qui se chiffrent à plusieurs centaines de milliards de FCFA, le Rassemblement des Houphouétistes pour la Démocratie et la Paix (RHDP) constate avec tristesse et désolation le retour inattendu de la violence gratuite à l’Université Felix Houphouët Boigny.
Il faut relever et dénoncer avec fermeté, que ces actes de vandalisme d’une autre époque commis par la FESCI le lundi 18 juillet dernier, ne résultent pas d’une action isolée.
Ils s’inscrivent dans une stratégie bien orchestrée par des mains occultes peu courageuses et aux objectifs inavoués. Face à cette situation :

Le RHDP fait remarquer que le droit à l’éducation est prescrit par la loi fondamentale de notre pays. Par conséquent, nul ne saurait empêcher un citoyen d’accéder à cette valeur universelle qu’est l’école.

Par ailleurs, le RHDP réaffirme que l’exercice du droit de manifester ne saurait s’exercer au détriment de la protection des biens publics et privés.

Le RHDP demande au gouvernement que des enquêtes soient diligentées en vue de poursuivre devant les juridictions compétentes les auteurs des violences extrêmes, ayant entraîné de graves perturbations des activités académiques et socioéducatives sur le campus de Cocody et de nombreuses destructions de biens publics et privés.

Le RHDP salue les efforts du gouvernement qui ont permis aux universités et aux grandes écoles publiques et privées de disposer d’un cadre de travail adéquat favorable aux études et à la formation des futurs cadres du pays.

Le RHDP remercie le Chef de l’Etat et le gouvernement et apprécie à leurs justes valeurs les grandes décisions prises en conseil des ministres du mercredi 20 juillet 2016, pour satisfaire aux principales doléances des étudiants.

Le RHDP exhorte le Gouvernement à toujours œuvrer pour offrir aux étudiants un cadre propice à leur épanouissement.

Le RHDP invite les vrais étudiants à reprendre le chemin de l’école et à éviter de tomber dans les travers de ceux qui veulent les utiliser à d’autres fins.

Fait à Abidjan, le Mercredi 20 Juillet 2016
Pour le RHDP
Le Ministre Adjoumani Kobenan, Porte-parole du Directoire du RHDP et Président de la Commission Communication.

abidjan.net