Home Société Côte d’Ivoire: Université de Bouaké, les cours et compositions perturbées par un...

Côte d’Ivoire: Université de Bouaké, les cours et compositions perturbées par un groupe d’étudiants au Campus 2, la raison

101
SHARE

– Jeudi 01 Juin 2017 –Les étudiants de l'UFR Communication, Milieu et Société, précisément ceux du département de communication et d'Espagnols n'ont pas pu composer ce jeudi matin au campus2 de l’université Alassane Ouattara de Bouaké, comme constaté sur place par une source proche de .

Ils ont été chassés par des étudiants membres du syndicat Comité des Élèves et Étudiants de Côte d'Ivoire(CEECI).

« Ce matin nous étions en train de composer en Grammaire et Syllabaire lorsque des étudiants du CEECI sont rentrés brusquement avec des coups de sifflets, nous intimant l'ordre de sortir de la salle. Les quelques résistants ont vu leur feuille de copies arrachées, a expliqué un étudiant en communication rencontré dans l'enceinte du campus2.

Outre les compositions, les cours et Travaux Dirigés ont été également perturbés. Approché, le secrétaire général national du CEECI, Traoré Karamoko alias TK donne les raisons.

« Effectivement ce matin les choses semblent être bloquées au campus2. On a été réveillé ce matin par nos camarades disant qu’ils n'ont pas droit aux salles de compositions et de TD alors que il y'a de cela 6 mois en arrière, nous avons menés des pourparlers avec l'administration avec à sa tête le président Poamé Lazare et nous avons fait savoir que aujourd’hui les réalités sont complexes. La Côte d'Ivoire traverse beaucoup de difficultés et à ces difficultés, on ne doit pas pouvoir ajouter celle des étudiants. Avec le coup des inscriptions qui a grimpé, on ne peut pas demander à un parent d'étudiants de payer 60.000 FCFA. Imaginé un parent d'étudiant qui à 3 ou 4 étudiants, ça lui fait combien? Il ne peut pas tout de suite payer le tout en même temps. Nous disons non quand c'est demandé aux étudiants de payer avant de faire cours.Les3/4 des étudiants sont issus de familles pauvres, ce qui montre que les 3/4 d'un amphithéâtre se trouve être des non-inscrits. Alors comment voulez-vous que les compositions se fassent si les 3/4 des étudiants non-inscrits se trouvent hors des salles de compositions? », a- t-il expliqué.

National TK a aussi affirmé que son Syndicat est ouvert au dialogue afin de trouver une issue favorable pour le bonheur des étudiants.

Du côté de l'administration, le directeur de la Scolarité, Docteur Koné Ouamourou a indiqué ne pas se prononcer pour l'heure sur la question.

Les cours se déroulent sans le moindre incident au campus1. Les dates officielles de la fin des Inscriptions étaient prévues pour les 19 et 30 mai 2017 en fonction des UFR.

Donatien Kautcha, Abidjan en collaboration avec source sur place à Bouaké


Vous êtes abonnés Orange en Côte d'Ivoire, recevez les infos exclusives de en souscrivant au #124*154# (103fcfa la semaine)


Source : Koaci