Home Société Côte d’Ivoire : Petonkaha, accusé d’avoir des liaisons avec une femme mariée,...

Côte d’Ivoire : Petonkaha, accusé d’avoir des liaisons avec une femme mariée, un scieur meurt suite à une bastonnade

– Mardi 11 Juin 2019 – Les habitants du village de Petonkaha, situé à 24 kilomètres de Niakara restent sous le choc depuis quelques jours. Une aventure amoureuse s’est transformée en drame dans la localité, comme rapporté à par une source sur place.

Koné Abou la trentaine environ et scieur de son état, a été castré et torturé à mort lorsqu’il a été découvert en plein ébat sexuel avec sa maîtresse, femme d’un cultivateur.

Selon des témoignages, Ouattara Gnanan, cultivateur et fils du village Petonkaha, avec son épouse Ouattara Edith ménagère également fille du village, vivaient en parfaite harmonie jusqu’à l’arrivée du scieur Koné Abou, domicilié à Niakara dans le village.

Séduit par Ouattara Edith qui n’est rien d’autre que la femme de Ouattara Gnanan, Koné Abou réussit à faire d’elle sa maîtresse. Avec son amant, Édith n’accorde aucune importance à son mari. Les travaux domestiques et même les actes conjugaux ne seraient plus effectués par la bonne dame.

Soupçonnant d’être trompé, Ouattara Gnanan mène des investigations en informant parents et amis de la situation. C’est ainsi que le Jeudi 06 Juin dernier, le sieur Koné Abou et sa chérie Ouattara Édith, étant en plein ébat sexuel, l’information fut transmise à son mari Ouattara Gnanan.

Celui ci délègue trois jeunes dont son grand frère qui une fois arrivés sur le lieu, trouvent Abou en pleine action. Copieusement passé à tabac, plusieurs élongations sur son sexe ont, non seulement fait de lui un homme castré, mais notre scieur Koné Abou décédera par la suite.

Informée sur cette histoire qui a tourné au meurtre, la gendarmerie après recherche, a mis le grappin sur tous les tortionnaires.

T.K.Emile

Source : Koaci

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site

Commentaires Facebook