Home Société Côte d’Ivoire/ L’augmentation du taux d’échec aux examens scolaires du Gôh due...

Côte d’Ivoire/ L’augmentation du taux d’échec aux examens scolaires du Gôh due au faible niveau des établissements privées (DREN)

95
SHARE

Gagnoa – Le faible niveau des enseignants et élèves de la majorité des établissements secondaires généraux et techniques privés dans le Gôh (Centre-Ouest de la Côte d’Ivoire) accroit le taux d’échec dans la région, a regretté, vendredi, Silué Gozié, directeur régional de l’Education nationale (DREN) de Gagnoa, dans un entretien avec l’AIP.

Au total, 32,11% des 7979 candidats inscrits dans la DREN de Gagnoa, avec des pointes de 40% et 50% dans les lycées publics de Guibéroua et Oumé, ont été déclarés admis sur les 13 centres d’examens, repartis dans les localités de Gagnoa, Oumé, Guibéroua, Diégonéfla, contre 42,38% au plan national.

» Nous sommes régulièrement tirés vers la bas », a déploré le DREN, expliquant qu’en dehors de deux établissements secondaires privés, tous les autres inscrivent des élèves toutes l’année, alors que ces derniers n’ont pas la moyenne pour la classe de terminale, mais aussi, recrutent des enseignants qui n’ont pas souvent le niveau requis pour dispenser des cours dans ces classes d’examens.

Autour de 25,60% d’élèves avaient obtenus le baccalauréat en 2015 dans la région du Gôh, note-t-on.

Le nombre important de candidats libres qui ne suivent pas véritablement de cours, le taux de scolarisation qui est l’un des plus élevé du pays, font de Gagnoa et sa région, de faible taux de réussite aux examens.

(AIP)

dd/tm

abidjan.net