Home Société Côte d’Ivoire : Bouaké, sous le nez de la justice, un chauffard...

Côte d’Ivoire : Bouaké, sous le nez de la justice, un chauffard occasionne un sanglant carambolage et disparait

166

Samedi sur les lieux de l’accident à Bouaké (ph KOACI)
– Dimanche 16 Septembre 2018 – Un chauffeur de taxi de marque Toyota, a, dans la soirée de ce samedi 15 Septembre à 18 heures 45 minutes,en face du palais de justice de Bouaké sur l’axe palais du carnaval-feux de l’Amadône, créé un incident désastreux sur cette voie très empruntée.Selon l’officier du groupement des sapeurs pompiers militaires déployé sur le site, << il s'agit de trois blessés légers qui sont tous conscients. Deux motocyclistes ont été renversés par un taxi communal,dont un qui avait un passager.>>

Après son forfait,le chauffeur de taxi en manque de recettes aurait pris la fuite à bord de son véhicule, afin d’éviter certainement les différentes procédures de constat qu’aurait effectué la police en vue de situer les responsabilités de parts et d’autres.

Côte d'Ivoire : Bouaké, sous le nez de la justice, un chauffard occasionne un sanglant carambolage et disparait

Un des blessés, Hien Fortuné David,vendeur de porc au four devant un maquis du quartier N’Gattakro,certainement non pris en compte par le décompte des sapeurs pompiers militaires, étant donné que ce dernier s’est retranché dans un coin de la rue juste après l’accident,témoigne,<< je suis quitté dans mon lieu de commerce et je me rendais au marché pour des achats,lorsque je suis arrivé à cet endroit,il y avait déjà un taxi qui était stationné à ma gauche sur le trottoir, prenant une partie de la route car celle-ci est étroite.Quand j’étais presque arrivé à son niveau,un autre taxi (auteur de l’accident) sort par derrière et vient se garer devant moi après le signalement d’un client.C’est là qu’en voulant l’éviter et passer par le milieu qui s’est maintenant rétréci, étant donné que les deux voitures se faisaient face sur cette portion de route,un autre conducteur de moto qui venait devant moi,faisait la même manœuvre pour avoir le passage.Le résultat est que nous nous sommes croisés et l’accident n’a pas pu être évité.>>

Blessé et assis sur une chaise, Hien Fortuné David tentait avec son cellulaire de joindre un des membres de sa famille pour les prévenir de son accident.

Les trois blessés,qui ont été aperçus par les pompiers,ont été acheminés au CHU de Bouaké pour des soins.

Après le départ des des pompiers du lieu,plusieurs moto-taxis s’y sont retrouvés pour condamner cet acte qualifié de lâcheté.

Cet accident doit une fois de plus interpeler les autorités sécuritaires sur le contrôle rigoureux des véhicules de transport en commun,mais aussi ses conducteurs.

 
 

T.K.Emile pour

Source : Koaci

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site

Commentaires Facebook