Home Société Attentat terroriste: la Jeunesse unie pour le développement du Hambol (JUDH) aux...

Attentat terroriste: la Jeunesse unie pour le développement du Hambol (JUDH) aux côtés des jeunes de Bassam

88

Katiola – La Jeunesse unie pour le développement du Hambol (JUDH) est solidaire de celle de la commune de Grand-Bassam endeuillée par le lâche attentat terroriste du dimanche 13 mars dernier. C’est le message qu’a fait passer le président Koné Krémitcha à la faveur de l’assemblée générale extraordinaire de son organisation, tenue le week-end dernier.

En effet, les 19 et 20 mars 2016, les présidents départementaux et communaux et
sous-préfectoraux de la Jeunesse Unie pour le Développement du Hambol, se sont réunis à Katiola, en assemblée général extraordinaire, sur convocation de Koné Kremitcha, président de la de cette organisation. Situant le cadre de cette première rencontre de l’année 2016, Mme Touré Aya, présidente du comité d’organisation et 2ème vice-présidente de la Judh a sonné la mobilisation de la jeunesse ivoirienne contre cet autre fléau des temps nouveaux.

Pour sa part, s’exprimant sur le thème « jeunesse du Hambol quelle vision pour l’année 2016 », le président Koné Kremitcha n’a pas oublié de faire le bilan de l’année 2015, de réorienter la vision et les actions de cette jeune structure de développement régionale, après la réélection en 2015 du président Alassane Ouattara.

Après deux jours d’intenses travaux, la jeunesse du Hambol a établi son programme d’activité de l’année 2016, remercié les présidents Ouattara et Bédié pour la confiance placée en Jean Louis Billon, ministre du commerce, lequel a également été félicité pour son maintien dans le gouvernement actuel.

La Judh décide de s’inscrire dans la dynamique de la politique de la relance socio-économique mise en place par le gouvernement, de renforcer et de développer entre les jeunes, l’esprit d’unité de solidarité et de fraternité, préalable au développement harmonieux du Hambol, de poursuivre l’organisation de l’insertion socioprofessionnelle de la jeunesse, et d’organiser des activités culturelles et sportives dans l’intérêt des jeunes du HAMBOL.
Par ailleurs, la Judh condamne avec fermeté les attaques ignobles, barbares et moyenâgeuses dont Grand Bassam a été victimes, et décide de soutenir, de témoigner de sa solidarité et de dire toute sa compassion à la jeunesse éprouvée de Grand-Bassam, victime de cette barbarie. Elle demande à la jeunesse ivoirienne de rester vigilante et solidaire de toutes les actions visant la sécurisation de la population.

Edgar Kouassi

abidjan.net

Commentaires Facebook