Home Politique Un candidat conteste sa défaite à Gagnoa et réclame la reprise du...

Un candidat conteste sa défaite à Gagnoa et réclame la reprise du scrutin

131
SHARE

Moussa Traoré, candidat indépendant aux élections législatives du 18 décembre, conteste sa défaite au regard des résultats proclamés par la Commission électorale indépendante (CEI), réclamant la reprise du scrutin dans la circonscription électorale de Dougroupalégnoa, Doukouyo, Gnagbodougnoa et Sérihio, commune et sous-préfectures, Gagnoa sous-préfecture.

« Nous contestons les résultats de la sous-préfecture de Gnagbodougnoa, où aucun procès-verbal après le dépouillement n’a été fourni à aucun représentant de candidat, dans chacun des 26 bureaux de vote (BV) », a déclaré, vendredi, Yao Kouamé René, directeur de campagne du candidat Moussa Traoré.

« C’est par méconnaissance que les présidents des BV, ont empaqueté les procès verbaux, sans en détacher les parties carbonées, destinées aux représentants », a extrpliqué le président de la CEI locale de Gnagbodougnoa, Basseli Gnagbo Narcisse, ajoutant que chacun des représentants a néanmoins signé les procès verbaux originaux.

« Le remplissage des PV et de la feuille de pointage se font durant le scrutin, pour gagner du temps et c’est de notoriété », précise le directeur de campagne, qui dit reprocher au président Basseli Narcisse, d’avoir déclaré devant témoin, et dans les locaux de la Cei, que « les représentants des candidats n’avaient pas droits au procès verbaux (PV) », avant de se dédire plusieurs heures après le décompte, a-t-il précisé. « C’est cette information qui a été exécuté dans tous les BV de Gnangbodougnon », a affirmé le directeur de campagne.

Le second grief relevé, concerne le nombre de votants passé de 91 à dix minutes de la fermeture des BV, à 396 lors du dépouillement à partir 18H00 dans le BV 027 du campement ‘Kouakou Alberkro’, de Gagnoa sous-préfecture, soutient M. Yao Kouamé, qui affirme détenir l’information de son représentant dans le BV. « C’est suspicieux, et c’est ce qui fonde notre contestation », note-t-il.

Une centaine de partisans du candidat Moussa Konaté avaient manifesté mercredi devant les locaux de la préfecture de Gagnoa avant de se diriger à la Cei régionale, relève-t-on. Six manifestants ont d’ailleurs été interpellés par la gendarmerie.


Africatime CI