Home Politique La Côte-d’Ivoire participe au débat sur l’avenir du caoutchouc naturel à Bruxelles

La Côte-d’Ivoire participe au débat sur l’avenir du caoutchouc naturel à Bruxelles

Le caoutchouc naturel a été à l’honneur d’une semaine consacrée aux matières premières et organisée par l’Association Européenne des Fabricants de Pneumatique et Caoutchouc (ETRMA), en collaboration avec le Groupe d’Etude International sur le Caoutchouc (IRSG).

Cette rencontre prévue le jeudi 15 novembre 2018, à Bruxelles, a vu la participation de nombreux acteurs européens et internationaux qui ont examiné les défis et les besoins de la chaîne de valeur du caoutchouc naturel.

Elle a été introduite par un représentant de la Commission Européenne qui a démontré qu’un approvisionnement responsable et durable du caoutchouc naturel peut permettre d’atteindre les Objectifs du Développement Durable des Nations Unies.

A sa suite, les délégués présents ont réfléchi à la disponibilité de cette matière première qui est cruciale au développement de l’industrie européenne (notamment les secteurs de la mobilité, de la santé et des soins aux enfants) ainsi qu’aux moyens d’améliorer la transparence du marché du caoutchouc naturel tout en diversifiant les sources de production. De même, des alternatives à l’hévéa brasiliensis développées grâce aux innovations technologiques et améliorations agronomiques seront présentées aux participants.

Par ailleurs, cette rencontre dédiée au caoutchouc naturel aété suivie, le vendredi 16 novembre 2018, de la réunion statutaire du Panel Consultatif de l’Industrie (IAP), organe subsidiaire du Groupe d’Etude International sur le Caoutchouc (IRSG).

A cette occasion, les associations et organisations privées de la filière mondiale du caoutchouc ont passé en revue des questions d’actualités, sous la présidence du Britannique Howard Evans. Il s’agira notamment des perspectives du marché pour le caoutchouc naturel et synthétique ainsi que des points liés à la durabilité du secteur, le recyclage des pneus, la mise en œuvre de projets de développement de cette spéculation et l’organisation des prochaines assises de l’IRSG qui auront lieu à Singapour, en mars 2019.

La Côte d’Ivoire qui est le premier producteur africain de caoutchouc naturel était représentée à cette réunion importante par S.E.M. Aly Touré, Représentant Permanent auprès des Organisations Internationales de Produits de Base et par ailleurs Président du Conseil des Chefs de Délégation du Groupe d’Etude International sur le Caoutchouc (IRSG).

La Représentation Permanente de la Côte d’Ivoire à Londres.

Commentaires

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site connexion ivoirienne.

 

Commentaires Facebook