Home Politique Côte d’Ivoire: Blé Goudé félicite son «ami» KKB pour son retour au...

Côte d’Ivoire: Blé Goudé félicite son «ami» KKB pour son retour au PDCI-RDA, et l’attend à la Haye en juillet

206
SHARE

KKB et Blé Goudé

– Jeudi 22 Juin 2017 – Suspendu pour s’être opposé à l’appel de Daoukro de Septembre 2014, Kouadio Konan Bertin dit KKB est de retour officiellement depuis cette semaine au sein de sa famille politique le PDCI-RDA.

Via son cabinet, Charles Blé Goudé depuis la Haye félicite celui qu’il appelle son ami et annonce la visite de l’ex député de Port Bouët à la CPI en juillet prochain.

« « Au nom de notre amitié, qui a été construite dans le respect de nos différences, au nom de notre vision qui prône le choc des contradictions comme mère de la vérité, je voudrais ici t’adresser mes félicitations », a indiqué le co-détenu de Laurent Gbagbo. Poursuivant, il félicite les dirigeants du PDCI dit-il « pour leur attitude de sagesse face à ta démarche noble.

« Cette politique de tolérance n’a diminué personne ; elle n’est ni la victoire d’un clan, ni l’humiliation d’un autre : c’est plutôt la démonstration de la grandeur de votre parti et le réconfort de vos militants, mais surtout, un regroupement de votre équipe et de ses valeurs internes, avant les échéances de 2020 », fait-il observer, avant d’ajouter.


« C’est de cette Côte d’Ivoire que notre génération a toujours rêvé. Cette Côte d’Ivoire tolérante, où les enfants d’une même case finissent toujours par régler leurs différends. Cette Côte d’Ivoire, où l’adversaire politique n’est pas considéré comme un ennemi condamné à être cloué au pilori. »

Blé Goudé annonce une prochaine visite de KKB à la Haye comme cela aurait été convenu entre les deux politiciens.

« Je t’attends encore pour une autre visite le 1er Juillet prochain comme convenu. Nous saisirons certainement cette opportunité pour parler de notre chère patrie. Car en 2020, l’emportera celui qui sera à même de rassembler les filles et fils de la Côte d’Ivoire, de rassurer les ivoiriens, et non celui qui leur aura le plus fait peur. Les ivoiriens ont tellement été traumatisés qu’ils n’ont plus besoin d’un dirigeant ou d’un parti politique qui inspire la peur et l’intolérance. Félicitations, cher ami et à bientôt », a conclu l’ex leader de la galaxie patriotique.

Donatien Kautcha, Abidjan


Source : Koaci