Home Politique Côte-d’Ivoire: Sans exiger leur démission Bédié invite les ministres Pdci à se...

Côte-d’Ivoire: Sans exiger leur démission Bédié invite les ministres Pdci à se déterminer pour les élections locales

414

Afrikipresse

Dans une note d’information transmise à la presse, des membres du cabinet du Président du Pdci Rda, ont affirmé que celui-ci n’a jamais demandé aux ministres de son parti , de démissionner du gouvernement, lors de la rencontre du jeudi 9 août 2018.

« Il les a invités à cette rencontre à se déterminer relativement aux élections municipales et régionales annoncées », révèle la note d’information, qui poursuit : « Les réseaux sociaux en ont fait leur chou gras, hier. Les membres du gouvernement issus du PDCI-RDA , selon les informations qui circulaient, seront priés , sous injonction de leur formation politique de prendre congé de leurs collègues de l’actuelle équipe gouvernementale. Cette information persistante qui a longuement été commentée par des internautes s’avère, en réalité, non justifiée pour la simple raison qu’au cours de la rencontre que le président Henri Konan Bédié a eu avec les présidents d’Institutions et les ministres PDCI-RDA, jeudi dernier, la question de la sortie des ministres du gouvernement n’a pas été évoquée. Le président du PDCI-RDA, faut-il le souligner, les a invités à cette rencontre à se déterminer relativement aux élections municipales et régionales annoncées.

Leur retrait du gouvernement n’était pas à l’ordre du jour. Ce qui a donc circulé et fait couler beaucoup de salive n’est, en définitive, qu’une grosse rumeur qu’il convient de balayer du revers de la main.

Enfin il faut préciser que les ministres Adjoumani, Amédéé, Danho Paulin et ANOBLÉ Félix n’ont pas été invités à cette rencontre. Seuls les ministres PDCI-RDA ont été invités.

Cependant, Mme le Ministre Goudou-Coffie Raymonde, absente, a été excusée pour cause de voyage à l’étranger. »

Charles K, avec Sercom

Commentaires

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site connexion ivoirienne.

 

Commentaires Facebook