Home Politique Côte d’Ivoire: Pour Adjoumani le rapprochement PDCI-FPI est “indécent et dangereux”

Côte d’Ivoire: Pour Adjoumani le rapprochement PDCI-FPI est “indécent et dangereux”

256

Edwige FIENDE

Le ministre Kobenan Kouassi Adjoumani, chef de file des frondeurs au sein du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) a qualifié “d’indécent et dangereux”, le rapprochement entre son parti et le Front populaire ivoirien (FPI), estimant que c’est un “attentat contre Félix Houphouët-Boigny”, dans une déclaration.

“Cette alliance de circonstance entre le PDCI et le FPI n’augure rien de bon pour la Côte d’Ivoire”, a déclaré M. Adjoumani, lors d’une cérémonie à Transua, dans la région du Gontougon (Nord-est).

Vendredi, le président du PDCI Henri Konan Bédié a affirmé que “rien ne s’oppose à ce que” son parti et le FPI “se retrouvent dans une plateforme”, après un tête-à-tête avec le président de cette formation Pascal Affi N’Guessan, au lendemain du retrait du PDCI du processus de mise en place du parti unifié dénommé RHDP, regroupant les formations politiques de la coalition au pouvoir.

Kobenan Kouassi Adjoumani, président du mouvement politique “Sur les Traces d’Houphouët-Boigny” a qualifié ce rapprochement d’”indécent et dangereux”, relevant qu’il s’agit d’un “attentat contre Félix Houphouët-Boigny, son oeuvre et son esprit”

“Pour nous, il s’agit d’un pas de trop”, a souligné M.Adjoumani, accusant M.Bedié d’être “en train de franchir le Rubicon”.

Selon M. Adjoumani, M. Affi, président d’une frange du FPI “veut se servir du PDCI comme des béquilles pour parvenir au pouvoir et se venger du RHDP”.

“La posture du PDCI nous donne de considérer qu’il y a deux tendances au sein du parti: les pro-houphouëtistes et les anti-houphouëtistes”, a-t-il affirmé.

Le ministre a appelé Henri Konan Bédié à “saisir la main tendue” du chef de l’Etat Alassane Ouattara “pour éviter” une crise.

EFI

Commentaires

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site connexion ivoirienne.

 

Commentaires Facebook