Home Politique Côte d’Ivoire: Plateau, des membres du bureau politique du PDCI estiment qu’il...

Côte d’Ivoire: Plateau, des membres du bureau politique du PDCI estiment qu’il n’y a pas de guéguerre entre le PDCI et le RDR pour le contrôle de la mairie

86

–  Vendredi 12 Janvier 2018 -En attendant la fixation de la date des élections municipales à venir et l’ouverture de la campagne, des candidats affûtent déjà leurs armes.

Au Plateau, la « guerre » entre le maire sortant, Noël Akossi Bendjo et le publiciste, Fabrice Sawegnon fait rage.

Au cours d’une rencontre tenue ce jour, les partisans de Fabrice Sawegnon ont tenté de mettre fin au débat de l’appartenance de leur leader au RDR. 
 
«Il nous revient de façon récurrente que la présence d’un militant du RDR sur la commune du Plateau dans le cadre des élections locales à venir empoisonnerait la vie politique au sein du RHDP au plan local. Nous sommes devant vous aujourd’hui pour dire qu’ « IL N’EN AI RIEN ! », » ont déclaré, Williams Koffi et Clément Adjouroufou.
Selon eux depuis bientôt deux ans, l’on assiste dans le Plateau à une confrontation de deux visions au sein du PDCI-RDA, parce que « les travers de la gestion de monsieur Akossi Bendjo ont cristallisé les positions en deux blocs opposés. »
«Au Plateau, il n’a jamais été question d’une guéguerre entre le PDCI-RDA et le RDR. La posture de Monsieur AKOSSI Bendjo qui a inutilement frustré une grande majorité de militant PDCI du Plateau par sa gestion anachronique des hommes, n’est qu’un subterfuge pour distraire le VRAI DEBAT à savoir, les détournements massifs de deniers publics à la tête de la Mairie du Plateau, la concussion érigée en modèle de gestion, la transformation des infrastructures scolaires publiques en dépotoirs, l’abandon des quartiers de la commune, » ont précisé les deux conférenciers.
«Depuis 2001, date de son arrivée à la tête de la commune, on observe la destruction du corps Social traduit par le fait qu’aucune élection au niveau des structures de jeunesse, au niveau des structures des femmes, au niveau du Syndicat de la Mutuelle des agents municipaux et des conseils de gestion de quartier, n’a été organisée. Une vraie dictature qui s’est installée depuis lors. LE DABAT EST LA ET NON AILLEURS !!!, » ont poursuivi Adjouroufou et Koffi.
Convaincus qu’il ne s’agit pas d’une guerre entre le PDCI-RDA et le RDR au Plateau, ils estiment que cette situation est liée à «l’incapacité d’un homme qui a vu s’éloigner de lui et non du PDCI, des valeureux cadres, militants actifs de son parti.
Ils ont donné l’exemple de Mabo Agoua Cécile, Ex Présidente de l’A.F.I, Ex Présidente du comité de base PDCI, Ex Coordonnatrice de l’UFPDCI, Koffi Martin, Secrétaire général des élus et cadres du Grand-Centre, Ex maire de Kouassi kouassikro, Ex PCA de la CDT, Cadre à la retraite du chemin de Fer, Dieng Fatou et Yobouet Affoué, Conseillères municipales, militantes du PDCI-RDA., Troh Odette, Présidente du comité de base du PDCI-RDA du Camp Gallieni du Plateau, contrainte à la démission par le maire Akossi Bendjo et Djoro Akré Didier, Directeur de la culture de la mairie du Plateau, licencié par le maire Akossi Bendjo et contraint à la démission de son poste de Président de Comité de Base du PDCI-RDA du quartier Chien-Méchant du Plateau.
Les deux conférenciers ont affirmé que leurs nom figurent sur cette liste quand bien même, ils sont, membres du Bureau politique du PDCI-RDA.
Justifiant les rapports qu’ils entretiennent avec Fabrice Sawegnon, ils soutiennent qu’ils sont la résultante de la main tendue de ses parents, frères et amis de la commune du Plateau qui au vu de son parcours professionnel très brillant et de ses qualités humaines vis-à-vis de sa relation aux autres, lui ont fait appel pour venir impulser une nouvelle dynamique dans la gestion de la commune.
Parallèlement à cette conférence de presse, le jeune Taki Claver a répondu à ses anciens camarades qu’il soupçonne d’être à la solde du maire du Plateau « pour travestir les faits d’actes de corruption auxquels ils se sont adonnés sur sa personne. »
«C’est pour distraire l’opinion sur ma Plainte déposée à la Brigade de gendarmerie de Cocody dans la nuit du 08 Novembre 2017 contre Monsieur Diby FaizanJethème, Directeur de Cabinet du maire Akossi Bendjo, pour les faits avérés de corruption de plaignant, que tout ce tintamarre est organisé pour masquer la laideur morale de ce groupement de Bandits qui trône à la tête de la Mairie du Plateau, » a expliqué M. Taki.
Il interpelle la Haute Autorité pour la bonne gouvernance devant laquelle, il a déposé une plainte contre Akossi Bendjo depuis le mois de mars 2016, afin que cette affaire soit traitée avec célérité pour la manifestation de la vérité.
Taki prévient enfin qu’il s’engage à mener son combat jusqu’à son terme.
Pour rappel ces deux sorties des proches de Fabrice Sawegnon font suite à la plainte qui a été déposée contre leur mentor dont l’audience est prévue vendredi au tribunal de première instance du Plateau.
Wassimagnon, Abidjan 

Une info, contactez nous au +225 08 85 52 93 ou [email protected]

Côte d'Ivoire: Plateau, des membres du bureau politique du PDCI estiment qu'il n'y a pas de guéguerre entre le PDCI et le RDR pour le contrôle de la mairie

Source : Koaci

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site Frat Mat. Ivoire times n’est pas l’auteur de cet article.