Home Politique Côte d’Ivoire : Depuis Daoukro, Bobi Assa à Bédié «nous attendons vos...

Côte d’Ivoire : Depuis Daoukro, Bobi Assa à Bédié «nous attendons vos mots d’ordres et vos instructions pour le retour du PDCI au pouvoir en 2020 »

Émilienne Bobi Assa et Bédié devant les population du N’zi

Côte d'Ivoire : Depuis Daoukro, Bobi Assa à Bédié «nous attendons vos mots d'ordres et vos instructions pour le retour du PDCI au pouvoir en 2020 »

–Dimanche 26 Mai 2019– Bédié a reçu hier samedi la visite à Daoukro des cadres et populations de la région du N’zi.

Venus au nombre de 350 des départements de Bocanda, de Dimbokro et de Kouassi Kouassikro, ces populations ont exprimé leur total soutien au président du parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI), comme constaté par .

La porte-parole des populations de la région du N’zi, Emilienne Bobi Assa, vice-présidente et sénatrice du PDCI a déploré le fait que le RHDP unifié ce miroir aux alouettes a ébloui quelques-uns de leurs lieutenants.

«Le RHDP unifié ce miroir aux alouettes a ébloui quelques-uns de vos lieutenants. Quelques-unes de vos amazones, que vous avez mis en mission de paix dans les institutions et structures administratives de l’Etat, à la faveur du soutien que vous avez bien voulu apporter à celui qui naguère vous appelait mon Ainé. Malheureusement, quelques-uns de nos frères et sœurs de la Région du N’zi, réquisitionnés, par contrainte ou par chantages éhontés ont rejoint ces trappeurs d’éléphants. Mais, soyez rassuré Monsieur le Président, ils sont légions, les militants de conviction du PDCI-RDA qui refusent de se rendre complices de ces Brutus post-mortem. La grande majorité des cadres et élus, la quasi-totalité des populations de la Région du N’zi, se sont enrôlés dans ces légions remplies de vaillance du Parti de leur cœur et refusent de se laisser plumer comme des volatiles», a-t-elle fait remarquer.

Sur la situation politique en Côte d’Ivoire, la sénatrice a indiqué que depuis près d’un an les ivoiriens en général et les militants du PDCI-RDA en particulier sont inquiets, eu égard à l’atmosphère délétère qui prévaut dans au pays, suite à la décision que Bédié a pris afin d’éviter au PDCI-RDA, la disparition sous la forme d’une fusion-absorption par le RHDP Unifié, créé à la hussarde le 16 juillet 2018, par celui au profit de qui il lancé le 17 septembre 2014 l’Appel dit de Daoukro.

Terminant, Émilienne Bibi Assa a précisé que elle est ses parents attendent de Bédié les mots d’ordres et les instructions pour se galvaniser davantage et se mettre en ordre de bataille pour le retour du PDCI-RDA au pouvoir d’Etat en 2020.

« Monsieur le Président, nous sommes donc venus à Daoukro ce jour, pour vous dire avec force et détermination de rester serein et inébranlable. Nous sommes venus vous dire que nous vous faisons confiance pour préserver, pour sauver le PDCI-RDA d’Houphouët-Boigny, et pour nous conduire vers de beaux rivages et vers des lendemains enchanteurs.
Nous sommes venus vous dire que nous approuvons sans réserve aucune, les orientations que vous donnez au PDCI-RDA, que vous voulez engager dans une plateforme élargie, ouverte à toutes les formations politiques et à toutes les organisations de la société civile, qui partagent votre vision d’une Côte d’Ivoire éprise de paix , qui aspire au développement, une Côte d’Ivoire rassemblée, réconciliée et unie.
Nous attendons donc vos mots d’ordres et vos instructions pour nous galvaniser davantage et nous mettre en ordre de bataille pour le retour du PDCI-RDA au pouvoir d’Etat en 2020 », a-t-elle conclu.

Jean Chrésus

Source : Koaci

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site

Commentaires Facebook