Home Politique Côte d’Ivoire: Bedié clarifie une nouvelle fois les choses «Je n’ai mandaté...

Côte d’Ivoire: Bedié clarifie une nouvelle fois les choses «Je n’ai mandaté aucun observateur pour prendre part à l’Assemblée générale constitutive du parti unifié»

1127

Achi (droite) à la manœuvre pour le parti unifié en mai dernier avec l’UPDCI de Mabri (gauche)
– Dimanche 15 Juillet 2018 –  Le président du PDCI, Henri Konan Bédié n’a mandaté aucun cadres de sa formation politique pour prendre part à l’Assemblée générale constitutive des partis politiques signataires de l’accord politique et ayant adopté les statuts portant création d’un parti unifié RHDP.
Installez l’appli KOACI sur votre smartphone et recevez gratuitement les alertes en temps réel cliquez ici pour Android et ici pour Apple

Malgré le communiqué dans lequel il défend aux militants du PDCI d’y participer, des cadres soutiennent qu’ils ont été mandatés par leur Président en tant qu’observateurs pour participer à cette rencontre qui aura lieu lundi à Abidjan.

«Je n’ai mandaté personne pour prendre part à l’Assemblée générale constitutive du parti unifié RHDP,» a déclaré le sphinx de Daoukro à l’un de ses proches chargé de transmettre le message à .

Les cadres du PDCI qui se proposent d’être des observateurs à cette Assemblée à laquelle leur parti n’est pas convié, sont, Patrick Achy, Charles Koffi Diby et Siandou Fofana tous classés pro-Ouattara et pro effectivité du parti unifié avant la présidentielle de 2020 comme selon le souhait du président Ouattara brisé le mois dernier par la résolution du PDCI votée à l’unanimité pour après la présidentielle.

Nous apprenions que ces derniers ont effectivement rencontré le Président Bédié, mais il ne leur a pas donné sa caution.

D’autres sources toujours proches du Président du PDCI affirment qu’il a déclaré à ses partisans du parti unifié d’assumer leur acte, si jamais ils doivent prendre part à la rencontre du lundi.
La position tranchée, le PDCI suspecte le pouvoir de vouloir le diviser à l’image de la manœuvre mise en place avec le FPI et le MFA, en vue de la mise en place d’un parti unifié avant la présidentielle de 2020 qui aurait bien évidemment pour candidat un membre du « clan au pouvoir » voire Ouattara lui même.

Wassimagnon, Abidjan

Source : Koaci

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site . Ivoire times n’est pas l’auteur de cet article.

 

Commentaires Facebook