Home Politique Côte d’Ivoire : A Lakota, le parti de Blé Goudé fait le...

Côte d’Ivoire : A Lakota, le parti de Blé Goudé fait le rappel de ses troupes

Cérémonie d’investiture des bases du Cojep au foyer des jeunes à Lakota (Ph KOACI)

Côte d'Ivoire : A Lakota, le parti de Blé Goudé fait le rappel de ses troupes


– Lundi 18 Mars 2019 – Le congrès Panafricain pour la justice et l’égalité des peuples (Cojep), parti de Blé Goudé a fait le samedi dernier le rappel de ses troupes à Lakota, comme constaté sur place par .

Cette cérémonie était consacrée à l’investiture des structures de base du parti de Charles Blé Goudé.

Boga Ozoukou Ernerst, Secrétaire National chargé de Lakota et Armand Dago, membre du Cabinet de Charles Blé Goudé, tous deux fils de la région ont procédé plusieurs jours avant à une série de rencontres avec leurs parents pour implanter selon nos informations le Cojep dans la région.

Une forte délégation de la direction du parti était aux côtés Ernest Boga Ozoukou à Lakota.
Mise en place des structures de bases et redynamiser leurs différents militants, voilà le challenge que les différents responsables du Cojep comptent gagner pour les futures batailles à venir.

La cérémonie d’investiture des coordinateurs Cojep de Lakota qui s’est déroulée au foyer des jeunes de la ville a vu l’installation Teliet Gnabro Léonard, enseignant de formation et Gnagaza Pacôme comme coordinateur de la sous-préfecture de Niambezaria 1.

Ernest Boga Ozoukou, Secrétaire National du Cojep en charge du département de Lakotaa dressé le bilan de l’implantation de son parti, huit (8) mois après sa nomination. Il s’est félicité de ce que chaque village de Lakota revendique ce jour une base du Cojep.

Martial Yavo représentant le Premier Secrétaire du Parti a félicité les responsables locaux du Cojep pour le travail abattu sur le terrain. Quant au camarade Patrice Saraka, parrain de la cérémonie, il a demandé aux nouveaux de travailler dans l’intérêt des populations non sans rappeler le retour imminent de l’ancien président Ivoirien Laurent Gbagbo et son ministre Charles Blé Goudé, tous deux en liberté conditionnelle.

 
 

Jean Chrésus

Source : Koaci

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site

Commentaires Facebook