Home Politique Assemblée nationale : des chefs Akyé témoignent leur soutien à Guillaume Soro

Assemblée nationale : des chefs Akyé témoignent leur soutien à Guillaume Soro

108
SHARE

Affaire des écoutes téléphoniques, mandat d’amener en France contre le président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire, mandat d’arrêt international du Burkina Faso contre la deuxième personnalité ivoirienne. Tous ces ennuis judiciaires n’ont pas laissé la chefferie traditionnelle Akyé indifférente. Les têtes couronnées de la région de la Mé sont venues en grand nombre, ce mercredi 20 juillet 2016, au palais de l’Assemblée nationale au Plateau, pour témoigner leur soutien au premier responsable de cette institution après toutes ces épreuves.
C’est une visite de courtoisie qui vise à tisser des liens de fraternité entre la Mé et le parlement incarné par son président Guillaume Soro et lui traduire son soutien, a indiqué Nanan Yapo Beugré Yacinth, au nom de la délégation qui l’accompagne. « Le peuple Akyé vous dit ‘’yako’’ et vous exprime son soutien. ‘’Yako’’, parce que vous avez fait l’objet de la méchanceté et de la calomnie des hommes», a-t-il dénoncé. Nanan Yapo Beugré Yacinth a, par ailleurs, invité Guillaume Soro effectué une visite dans la région.
Une requête favorablement accueillie par le président de l’Assemblée nationale qui a évoqué ses liens étroits avec la région de la Mé. Il a donné instruction, séance tenante, à ses services en vue de préparer sa venue prochaine dans la région. « Les gens savent bien que j’ai séjourné dans la Mé quand j’étais plus jeune. Etudiant, je suis allé plusieurs fois me cacher là-bas quand on me pourchassait. C’est une région que je connais très bien, que j’ai parcourue il y a vingt ans. Je peux aller même montrer des maisons où j’ai dormi, où on est allé faire des funérailles», s’est-il souvenu. Il a, en outre, exprimé sa gratitude à la délégation pour les mots de compassion à son égard. « Contrairement à bien d’autres qui en ont ri et s’en sont réjoui, j’ai trouvé dans votre discours des mots de réconfort, d’apaisement, d’amitié, de fraternité et de soutien».
Guillaume Soro a offert la somme de 5 millions F CFA à ses visiteurs.

D.Tagro

abidjan.net