Côte d’Ivoire: Le ministère de la Solidarité et le PNOEV au secours des enfants orphelins et enfants rendus vulnérables du fait du VIH

    51
    SHARE

    Dr Solange Amethier

    – Jeudi 10 Août  2017 –Le ministère de la Femme, de la protection de l’enfant et de la solidarité effectue depuis quelques jours, une mission d’appui aux centre sociaux de Côte d’Ivoire en vue d’une meilleure prise en charge des orphelins et enfants rendus vulnérables du fait du VIH.


    Cette activité est l’œuvre du Programme national de prise en charge des orphelins et enfants vulnérables (PNOEV).

    Débutée dans le District d’Abidjan et la région du Sud Comoé, cette activité s’étendra à plusieurs régions du pays selon un chronogramme présenté par la Directrice du PNOEV, le Dr Solange Amethier au cours de l’étape de Port Bouët.

    Elle a indiqué que cette activité s’inscrit dans un vaste programme initié par la ministre Mariatou Koné et vise à renforcer la protection et la prise en charge des orphelins et des enfants vulnérables conformément à la vision du Gouvernement.

    Après la première phase qui vient de s’achever, cap sera mis sur les villes de l’intérieur du pays où les équipes seront déployées.

    Ce sont plus de 476 391 (PN-OEV/INS 2016) d’orphelins et autres enfants rendus vulnérables du fait du VIH/sida (OEV) qui sont concernés par ce programme.

    Dans le cadre de la mise en œuvre de la politique nationale et en vue de s’inscrire dans la pérennisation des interventions en soins et soutien, le ministère de la Femme, de la protection de l’enfant et de la solidarité à travers le Programme national de prise en charge des orphelins et autres enfants rendus vulnérables du fait du VIH contribue à améliorer le bien-être des OEV et leurs familles, en leur apportant un soutien en vivres et non vivres.

    Il contribuera également au renforcement du système social par l’octroi de subventions aux centres sociaux pour l’offre de services aux OEV et leurs familles les plus vulnérables.

    Débutées le 1er août, les activités et missions à Abidjan et dans plusieurs villes du pays, prennent fin le 12 août prochain.

    L’objectif de cette activité est d’améliorer la qualité de vie des OEV et leurs familles, de mettre à la disposition des centres sociaux des vivres et non vivres pour soutenir les OEV et leurs familles, d’octroyer des subventions aux centres sociaux pour renforcer la stratégie nationale et offrir des appuis directs aux familles bénéficiaires, de sensibiliser la population à fréquenter les centres sociaux et de renforcer les capacités opérationnelles des centres sociaux.


    Wassimagnon, Abidjan


    Vous êtes abonnés Orange en Côte d'Ivoire, recevez les infos exclusives de en souscrivant au #124*154# (103fcfa la semaine)


    Source : Koaci