Home International Un commandant ivoirien proche de Laurent Gbagbo condamné à dix ans de...

Un commandant ivoirien proche de Laurent Gbagbo condamné à dix ans de prison

45

Le commandant Jean-Noël Abéhi, ancien pilier de l’appareil sécuritaire sous l’ex-président ivoirien Laurent Gbagbo, a été condamné jeudi 11 janvier à dix ans d’emprisonnement ferme pour « complot contre l’autorité de l’Etat ».
Après plus de trois heures de délibération, la cour l’a déclaré coupable « des faits de complot contre l’autorité de l’Etat ». Trois de ses onze co-accusés, Félix Kla Guiraud, Cyprien Lorougnon Dragbo, et Octave Yayo Daba Loba, ont été condamnés pour les mêmes faits, auxquels s’ajoute la « tentative d’attentat contre l’autorité de l’Etat », a déclaré le juge Aboubacar Coulibaly.

Il a reconnu, pour tous les accusés, « des circonstances atténuantes », alors que le parquet avait requis « l’emprisonnement à vie pour tous les accusés ». Les huit autres co-accusés ont été acquittés et « seront immédiatement mis en liberté, s’ils ne sont pas détenus pour une autre cause », a indiqué la cour.

Tentative de coup d’état
« On leur reproche de s’être rencontrés à divers endroits d’Abidjan et d’avoir décidé de renverser les autorités du pays ». Ils auraient été prêts à passer à l’action avec l’attaque du camp d’Agban, à Abidjan, « le 23 décembre 2012 » a expliqué à l’AFP Elise Ajavon, avocat du sergent-chef de police Cyprien Lorougnon Dragbo.

Selon l’acte d’accusation, le commandant Abéhi, ex-patron du groupement d’escadrons de blindés (GEB) du camp d’Agban, a reconnu avoir participé, au Ghana, « aux réunions d’une plateforme militaire initiée par Koné Katinan [porte-parole de Gbagbo en exil], préparant un renversement du pouvoir politique en place [celui d’Alassane Ouattara] ».

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/afrique/article/2018/01/12/un-commandant-ivoirien-…

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site Africatime. Ivoire times n’est pas l’auteur de contenu de cet article.