Home Faits divers Le chef du village d’Akouai Santai Bingerville déféré pour escroquerie et vente...

Le chef du village d’Akouai Santai Bingerville déféré pour escroquerie et vente illicite de terrains

425
SHARE

Le professeur Danho Émile par ailleurs chef du village d’Akouai Santai dans la commune de Bingerville a été déferé ce lundi 19 juin au matin pour des délits d’abus de confiance, d’escroquerie et de vente illicite de terrains appartenant à des villageois, a appris Linfodrome de source sécuritaire.

Sa gestion opaque depuis son accession à la chefferie du village a été à plusieurs fois décriée. Les populations de ce village dans la commune de Bingerville reprochaient au Professeur Danho de dilapider les biens du village et même de vendre sans leurs consentements des terrains appartenant à de tierces personnes. Pis, on lui reprochait même d’avoir vendu le cimetière dudit village. Une manifestation de colère généralisée dont Linfodrome avait fait cas, avait pris forme durant des jours dans le village.  

À lire cet article : Bingerville : Le chef de village d’Akouai Santai contesté

Le Doyen du village, Adjé Pascal très remonté contre sa gestion en octobre 2016 déclarait à la presse : «Il a dilapidé nos terres, même au mépris des anciens et du doyen d’âge d’antan, chef des terres. (…) Nous demandons au préfet de prendre ses responsabilités», avait-il menacé. 

Lire aussi cet article : Akouai Santai: Les populations se soulèvent contre le chef du village

L’affaire avait même été déposée sur la table du Préfet et du Maire de Bingerville par les populations. Ces autorités avaient donné l’assurance d’une négociation.

Mais alors que tous pensaient pouvoir s’asseoir à la table des négociations pour débattre de ce problème, contre toute attente, le chef du village, le professeur Danho Émile, ne voulait entendre raison car pour lui tout ce dont on l’accusait n’était qu’une simple campagne de dénigrement et de diffamation. «Ce qui se passe est une campagne de diffamation. Les gens affirment des choses assez graves, tendant à faire croire que nous aurions pris la somme de 800 millions de FCfa. (…) Ces mêmes personnes m’avaient astreint en justice pour les mêmes accusations. Devant le tribunal, elles n’ont jamais pu apporter la moindre preuve de leurs allégations », répond-il face aux accusations. 

À lire aussi : Akouai-Santai/ Des femmes assiègent la mairie et la sous-préfecture de Bingerville

Finalement, des mois après les manifestations des populations, le chef du village, le professeur Danho Émile a été arrêté, a-t-on appris, par la gendarmerie de Cocody avant d’être déféré. Nous y reviendrons.  

 

Philip KLA

 


Source : L'infodrome