Home Economie La Côte d’Ivoire va renforcer sa coopération agricole avec la Chine

La Côte d’Ivoire va renforcer sa coopération agricole avec la Chine

84
SHARE

La Côte d’Ivoire va renforcer sa coopération dans le domaine agricole avec la Chine à l’occasion d’une visite qu’effectue à Beijing le ministre ivoirien de l’Agriculture, Mamadou Sangafowa Coulibaly, annonce-t-on de source officielle.

Selon une note d’information officielle, le ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Mamadou Sangafowa Coulibaly, conduit une délégation pour « une visite de travail à Pékin [Beijing] du 19 au 24 juillet dans le cadre du renforcement de la coopération bilatérale sino-ivoirienne ».

Lors de sa visite, M. Coulibaly rencontrera son homologue chinois en vue de « l’intensification des échanges » entre les deux pays, au niveau agricole.

Il s’agira pour lui de présenter à la Chine les potentialités de son pays ainsi que les réformes opérées pour rendre le secteur agricole davantage attractif.

L’émissaire du gouvernement ivoirien mettra aussi l’accent sur la formalisation de projets relatifs à la valorisation des productions agricoles, en l’occurrence, le riz, la noix de cajou, le cacao et la mécanisation et l’aménagement hydro-agricole et surtout la production.

Il sera également question de promouvoir l’exportation des produits tels que le cacao, le café, l’anacarde, la mangue ou l’ananas vers la Chine, « en raison de sa puissance démographique ».

« C’est une véritable opportunité visant à intéresser les investisseurs chinois à ce secteur pilier de notre économie », fait savoir le ministre cité par la note d’information.

La Côte d’Ivoire, premier producteur mondial de cacao avec une production annuelle estimée à 1,4 million de tonnes de fèves, s’emploie à se relever d’une longue crise politique de près de dix ans qui a culminé par des violences meurtrières au terme de la présidentielle de 2010.

La Chine appuie déjà ce pays d’Afrique de l’Ouest dans le domaine agricole à travers, notamment, le projet d’aménagement hydro-agricole de Guiguidou (180 km au sud d’Abidjan) pour la culture de riz sur près de 400 hectares.

En sa qualité de président de la 29ème conférence régionale de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) pour l’Afrique, Mamadou Sangafowa Coulibaly sollicitera, en outre, l’appui de la Chine pour « porter haut la voix de l’Afrique devant les instances de décision en matière de politique agricole ».

abidjan.net