Home Economie Investissement: le Fonds saoudien pour le développement aux portes de la...

Investissement: le Fonds saoudien pour le développement aux portes de la Côte d’Ivoire

86
SHARE

Les mines, l’agriculture et l’agro-industrie. Ce sont, entre autres, les secteurs dans lesquels le Fonds saoudien pour le développement (Fsd) veut investir, selon son directeur général Yousef Al-Bassam, qui a été reçu en audience par le Premier ministre Daniel Kablan Duncan, le mardi 26 juillet 2016, à la Primature, à Abidjan-Plateau.

Au sortir de sa rencontre avec le chef du gouvernement, le directeur général du Fonds saoudien pour le développement a indiqué qu’il était important d’échanger avec Daniel Kablan Duncan concernant la finalisation d’un certain nombre d’accords. Ceci permettra aux investisseurs du Royaume saoudien de faire le choix de la destination Côte d’Ivoire.
Toutefois, Al-Bassam redoute la double taxation qui pourrait ralentir la ferveur des opérateurs économiques de l’Arabie Saoudite. C’est d’ailleurs un point majeur de l’ordre du jour.

Lors de son séjour, le fonds et le gouvernement ont signé deux accords. Un accord de prêt, estimé à 8,7 milliards de Fcfa, destiné à la réalisation d’ouvrages en vue de l’alimentation en eau potable de la ville d’Abengourou et des localités environnantes à partir du fleuve Comoé. Et un accord de don de 3,581 milliards de Fcfa orienté vers la construction de 200 pompes dont 190 à motricité humaine et dix 10 à motricité solaire dans certaines localités en zone rurale.

Les engagements cumulés du Fonds saoudien en Côte d’Ivoire se chiffrent à environ 38,5 milliards de Fcfa.

Kamagaté Issouf


Africatime CI