Home Economie Foire d’Abidjan: le Maroc à l’honneur

Foire d’Abidjan: le Maroc à l’honneur

157

La Foire internationale d’Abdijan (FIA en Côte d’Ivoire) a décidé d’honorer le Maroc pour sa 2e édition qui se tiendra du 24 mars au 5 avril 2016. Le made in Maroc sera représenté par une délégation constituée d’une trentaine d’entreprises œuvrant dans les secteurs du BTP & matériaux de construction, IT, pharmaceutique, chimie et parachimie, textile, agroalimentaire. Pour faire valoir le potentiel productif, Maroc Export a réservé un pavillon de 800 m2 au design inspiré de l’architecture marocaine. Le choix du Royaume en tant que «pays à l’honneur» s’explique par la position du Maroc en tant que 1er investisseur économique africain en Côte d’Ivoire avec plus de 2 milliards de DH (147 milliards de francs CFA) injectés dans l’économie ivoirienne.

2 milliards de DH d’IDE

D’ailleurs, lors de la 1re édition du FIA en 2015, les participants marocains avaient réalisé des commandes estimées à 1,5 million de DH, 30 consultations de demandes de prix pour le secteur électrique ou encore 200 prises de contacts en provenance du Burkina Faso, de la Côte d’Ivoire et du Mali. En plus de la délégation marocaine, les organisateurs de la foire s’attendent à 400 entreprises et 400.000 visiteurs en provenance des différents pays de la région. Une occasion pour les opérateurs marocains de prospecter et explorer les opportunités d’affaires non seulement sur le marché ivoirien, mais aussi sur l’ensemble de la région UEMOA. L’événement se tient en plein essor du commerce extérieur ivoirien qui a enregistré un taux de croissance estimé à 8% pour une population de quelque 23,7 millions d’habitants, dont 5,5 millions d’étrangers et un PIB de 32 milliards de dollars à fin 2015.

Le pays a, rappelons-le, un potentiel de développement en électrification, logement, nouvelles technologies, immobilier… D’ailleurs, les échanges commerciaux entre Rabat et Abidjan ont été multipliés par trois au cours des cinq dernières années, passant de 60,4 millions à 184,5 millions d’euros. En 2014, la balance commerciale entre les deux pays s’est affichée excédentaire au profit du Maroc, avec un solde commercial estimé à 1,10 milliard de DH. Les exportations vers la Côte d’Ivoire lors du même exercice ont enregistré une hausse de 300% par rapport à 2009, soit 1,2 milliard de DH. Quant aux importations ivoiriennes vers le Maroc, elles se sont chiffrées à 88,95 millions de DH. Depuis 2012, des groupes immobiliers marocains Alliances et Addoha ont construit respectivement 10.000 logements en Côte d’Ivoire. Les cimentiers ne sont pas en reste. Ciment de l’Afrique vient de décider de doubler sa capacité de production de 500.000 à
1 million de tonnes.

Côté travaux publics, la Société générale marocaine des travaux pour la construction (SGTM) a remporté un marché portant sur la construction d’un pont sur le fleuve de Marahoué (ville de Bouaflé au centre du pays), pour un coût global de près de 200 millions de DH. Le secteur bancaire n’est pas en reste. Attijariwafa bank s’est implantée en Côte d’Ivoire en 2010, en rachetant 51% du capital de la Société ivoirienne de banque. La Banque populaire a acquis 51% du capital de la Banque atlantique ou encore BMCE Bank a racheté plus de 51% du capital de Bank of Africa.

Uemoa, Cedeao…

La présence des opérateurs marocains en Côte d’Ivoire est pour beaucoup d’entre eux une première étape avant de s’attaquer aux marchés de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) et de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO). Composé du Bénin, du Burkina Faso, du Cap-Vert, de la Côte d’Ivoire, de la Gambie, du Ghana, de la Guinée, de la Guinée-Bissau, du Liberia, du Mali, du Niger, du Nigeria, du Sénégal, de la Sierra Leone ou encore du Togo, ces groupements totalisaient en 2013 un PIB global de 674,34 milliards de dollars. Les IDE marocains sont déjà présents dans les pays francophones du Cedeao. Reste à s’implanter dans les marchés anglophones généralement plus stables politiquement.

Africatime CI

Commentaires Facebook