Home Economie Côte d’Ivoire: Fiscalité, Bruno Koné estime que les opérateurs économiques ne sont...

Côte d’Ivoire: Fiscalité, Bruno Koné estime que les opérateurs économiques ne sont pas suffisamment «sanctionné»

25
SHARE

Bruno Nabagné Koné à la 5ème édition de Twins Time (ph )

– Mardi 20 Juin 2017 – Alors que les opérateurs économiques se plaignent de la rigidité de la fiscalité en Côte d’Ivoire, le ministre de la Communication, de l’économie numérique et de la poste, Bruno Nabagné Koné estime qu’ils ne sont pas « sanctionnés» suffisamment.

Il a affirmé à l’occasion de la 5ème édition de Twins Time organisée par le Secrétariat exécutif du comité de concertation Etat/Secteur privé que les opérateurs économiques travaillent dans un environnement paisible.

«Nous privilégions, la discussion et l’accompagnement. Nous leur imposons une fiscalité qu’ils soient à mesure de supporter sans préjudice pour leurs activités, » a déclaré le ministre Bruno Nabagné Koné.

Le thème de cette 5ème édition de Twins Time s’articulait autour du thème, «la place de l’économie numérique dans une économie émergente : enjeux et défis. »

Le conférencier du jour a annoncé que la Côte d’Ivoire a fait des prouesses dans le domaine des TIC. Il a soutenu que son pays occupe le 14ème rang africain de l’indice de développement des TIC et le 132ème au monde en ayant gagné 32 places en deux ans.

Bruno Koné affirme que c’est l’une des cinq progression au monde et précise que son pays comptait 26 millions d’abonnés à l’utilisation de la téléphonie mobile en 2016.

La Côte d’Ivoire a également fait un bon dans le domaine de l’accès internet avec 200 mille abonnés en 2011, le pays compte selon lui, près d’une dizaine de millions d’utilisateurs.

Les améliorations que le secteur a connu sont couronnées par le succès du Mobile money. Nabagné annonce 8 millions d’abonnés pour un volume de transaction qui dépasse, les 19 milliards par jour.

Il explique que ces performances sont liées aux grands nombres de chantiers engagés en 2011 qui ont permis d’amorcer en profondeur une amélioration de l’écosystème des TIC.

Conscient du fait que les TIC sont prometteurs, il a déclaré que l’objectif du Gouvernement est qu’ils créent la richesse, les emplois et améliorent les conditions de vie des populations.

Avec l’organisation de cette 5ème édition de Twins Time, le Secrétariat exécutif du comité de concertation Etat/Secteur privé veut maintenir la collaboration entre l’Etat et le secteur privé, comme l’a indiqué le Secrétaire exécutif du comité, Mariam Fofana Fatiga.

Au cours de cette rencontre, elle a rappelé le fondement du Comité de concertation qui est de créer les conditions d’un dialogue public fructueux pour ensemble arriver à une économie performante au service de la Côte d’Ivoire.

Mariam Fofana Fatiga avait enfin salué le choix du ministre de la Communication de l’économie numérique et de la poste, puisqu’il va permettre aux opérateurs de s’approprier la vision de l’Etat sur les questions économiques en lien avec les TIC.

Wassimagnon, Abidjan

Vous êtes abonnés Orange en Côte d'Ivoire, recevez les infos exclusives de koaci.com en souscrivant au #124*154# (103fcfa la semaine)



Source : Koaci