Home Economie Côte d’Ivoire – Transports : duel serré de bateaux-bus sur la lagune...

Côte d’Ivoire – Transports : duel serré de bateaux-bus sur la lagune Ébrié à Abidjan

40
SHARE

Avec la libéralisation des bateaux-bus à Abidjan en Côte-d'Ivoire, la concurrence s’annonce vive entre la Société de transport lagunaire (STL) et Citrans, qui a lancé ses activités le 10 juin.

Sur la lagune Ébrié, à Abidjan, le glas a sonné pour le monopole d’État de la Société des transports abidjanais (Sotra). L’entreprise publique prend en charge actuellement 30 000 passagers par jour via son système de transport lagunaire. Un chiffre jugé bien insuffisant pour faire face à la demande. « À Abidjan, 1,2 million de personnes ont besoin de se déplacer tous les jours. L’État n’avait pas d’autre choix que de concéder le transport lagunaire pour compléter l’offre publique », explique un membre du gouvernement.

Le Conseil des ministres du 4 février 2015 a donc décidé la libéralisation du secteur. Deux entreprises se sont mises sur les rangs et investissent à coups de milliards de F CFA pour déployer leur stratégie, la Société de transport lagunaire (STL), qui a démarré ses opérations au mois d’avril grâce à une concession de l’État de trente ans sous forme de construction-exploitation-transfert (BOT), et Citrans, qui a signé pour vingt-cinq ans et a officiellement lancé ses activités le 10 juin.

La STL prépare sa flotte

Filiale à 100 % du groupe Société nationale d’édition de documents administratifs et d’identification (Snedai) fondé par l’homme d’affaires Adama Bictogo, STL prévoit un investissement global de 45 milliards de F CFA (68,6 millions d’euros) sur cinq ans, financé à la fois par des fonds propres et par le secteur bancaire. L’entreprise, qui compte déjà deux gares opérationnelles à Treichville et à Cocody Riviera et doit en ouvrir au Plateau et à Yopougon, dessert depuis le 1er avril le tronçon Plateau-Treichville-Riviera, soit une rotation de trente minutes assurée par une dizaine de bateaux.

Lire la suite sur : http://www.jeuneafrique.com/mag/448566/economie/cote-divoire-transports-...


Source : Africatime CI