Home Economie Côte d’Ivoire: Objectifs non atteints, Air Côte d’Ivoire va revoir son plan...

Côte d’Ivoire: Objectifs non atteints, Air Côte d’Ivoire va revoir son plan d’affaire en vue de son entrée en bourse

Avion de la compagnie Air Côte d’Ivoire
– Dimanche 23 septembre 2018 – Dans son rapport d’activité 2017, la compagnie ivoirienne Air Côte d’Ivoire Search Air Côte d’Ivoire note un peu plus de 9 milliards de Fcfa de déficit par rapport à ses objectifs apprend KOACI de sources internes de l’entreprise.
On apprend également que les pertes cumulées depuis 2012 s’élèvent à un peu plus de 65 milliards de Fcfa.
Si les objectifs n’ont été atteints, nos sources nous informent que le plan d’affaire (business plan) de la compagnie qui compte comme actionnaire l’Etat de Côte d’Ivoire et Air France, serait dépassé et qu’il serait sur le point d’être reconstruit.
Par ailleurs la presse française, citant un rapport d’audit cabinet américain Ernst&Young, se fait l’écho d’un rapport critique sur la gestion d’Air Côte d’Ivoire, jugée opaque évoquant des contrats gré à gré estimés à plus de 5 milliards de fcfa quand, selon la loi, ils ne sont autorisés pour des contrats n’excédant 100 millions de fcfa.
Sont également évoqués des capitaux propres de la compagnie, évalués par les auditeurs à 40 milliards de fcfa, qui seraient loin du minimum de 50% du capital total d’Air Côte-d’Ivoire (130 milliards de fcfa, ndlr) qui était pourtant tenue de reconstituer ses fonds propres au niveau minimum de 50% du capital au plus tard le 31 décembre 2017.
La compagnie nullement en difficulté financière, ces déficits étant à l’image de toute jeune compagnie (Air Côte d’Ivoire n’a que 5 ans, ndlr), rappelons que l’économie de l’aviation nécessite de colossaux investissements initiaux et de longs amortissements.
Enfin, si les autorités ne sont, de fait, pas inquiètes, toujours selon nos informations, le Ministère des transports a été instruit par le Chef de l’Etat de préparer sur 3 ans la compagnie pour son entrée en Bourse, ce qui permettra d’adopter une démarche qualité robuste. Le Gouvernement fier de sa compagnie nationale, apparait déterminé à entreprendre ce qui est nécessaire pour qu’elle demeure une « belle compagnie ».

Source : Koaci

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site

Commentaires Facebook