Home Economie Côte d’Ivoire-Mali : Le débat sur le FCFA se déporte à Bamako...

Côte d’Ivoire-Mali : Le débat sur le FCFA se déporte à Bamako entre Koulibaly, Diango Cissoko et Modibo Mao

Koulibaly et Diango-

– Samedi 13 Avril 2019 -Et revoilà l’épineux débat sur le franc CFA (Communauté Financière en Afrique).

Cette fois c’est au Mali qu’il s’exporte ce samedi avec trois éminents intellectuels africains : Il s’agit de l’ivoirien, Mamadou Koulibaly homme politique, économiste et enseignant-chercheur, et des maliens, Diango Cissoko (Ancien premier ministre malien) et le Prof.
Modibo Mao Makoulou, économiste et coordonnateur de la cellule Partenariat Public Privé du gouvernement de son pays.

Si les deux premiers nommés sont considérés comme des anti-FCFA, le troisième serait selon nos informations, l’un des défenseurs de cette monnaie décriée par des africaines lors de ces dernières décennies.

« Franc CFA: Pourquoi l’abandonner? Pourquoi le conserver? » Tel est le thème du débat qui opposera Modibo contre Diango et Koulibaly ce Samedi 13 avril 2019, à 9h, à l’hôtel Azalaï de Bamako.

Le FCFA fut créé en 1945 par la France à la suite de la ratification des accords de Bretton Woods, sous le nom de franc des Colonies Françaises d’Afrique. En 1958, il prit le nom de franc de la Communauté Française d’Afrique puis en 1960, le nom de franc de la Communauté Financière Africaine.

Il est considéré aujourd’hui par ses détracteurs comme une monnaie de colonie pour financer la dette publique française , tandis que d’autres estiment que c’est un faux débat parce que selon eux c’est une monnaie solide, bien gérée et appréciée.

Donatien Kautcha, Abidjan

Source : Koaci

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site

Commentaires Facebook