Home Economie Côte d’Ivoire : inauguration du complexe hôtelier Azalaï d’un coût de 24...

Côte d’Ivoire : inauguration du complexe hôtelier Azalaï d’un coût de 24 milliards FCFA

91
SHARE

Abidjan (Côte d’Ivoire) - Le Chef de l’Etat ivoirien, Alassane Ouattara a procédé, vendredi, à l’inauguration du complexe hôtelier Azalaï d’Abidjan, d’un coût total de 24milliards FCFA d’investissement.

Pour le promoteur de cet hôtel, Mossadeck Bally, PDG du Groupe Azalaï Hotels, ‘’investir en Côte d’Ivoire, locomotive de l’espace ouest-africain, est un privilège et toute entreprise visionnaire ayant la même vision que nous, ne devrait pas hésiter à venir dans ce pays’’.

Fruit de la coopération Sud-sud, a indiqué M. Bally, Azalaï Hôtel Abidjan, en partenariat avec le groupe SIFCA, ‘’ a coûté 24 milliards FCFA d’investissement’’, mobilisés grâce à l’appui financier d’institutions financières sous-régionales et internationales, dont la BOAD et la SFI qui ont ‘’apporté la dette nécessaire pour la réalisation de l’ouvrage’’, a précisé Mossadeck Bally.

Situé dans la Commune de Marcory (Sud d’Abidjan) en bordure du boulevard qui mène à l’aéroport international Félix Houphouët-Boigny, Azalaï Abidjan, est un joyau architectural de verre de 14 étages avec ses 4 étoiles qui illumineront le ciel abidjanais, offrant 200 chambres dont 4 junior-suites et présidentielles.

Saluant l’action des promoteurs qui démontre ainsi que ‘’l’émergence de la Côte d’Ivoire n’est plus un simple slogan, mais une réalité visible pour le développement du tourisme’’, le ministre du Tourisme Siandou Fofana a mis en exergue ‘’l’engagement du Groupe Azalaï à accompagner la Côte d’Ivoire’’.

Quant au maire de la commune hôte, Raoul Aby, il s’est réjoui des opportunités d’emploi qu’offre ce complexe hôtelier avec ses ‘’200 emplois directs et 500 emplois indirects’’.

Première chaîne hôtelière en Afrique de l’Ouest, le Groupe Azalai Hotels avec deux décennies d’expérience, est déjà, présent à Bamako au Mali où se trouve le siège, à Ouagadougou, à Cotonou, à Bissau et à Nouakchott.

HS/ls

Source : abidjan.net

abidjan.net