Home Culture Côte d’Ivoire : Journée presse morte annoncée, pourquoi les patrons des journaux...

Côte d’Ivoire : Journée presse morte annoncée, pourquoi les patrons des journaux papiers ont reculé

21

Extraits d’unes de journaux ce lundi

– Lundi 17 septembre 2018 – Annoncée ce lundi sur tout le territoire national, la journée presse morte n’a pas eu lieu comme constaté par .

Selon nos informations, le Groupement des Editeurs de Presse de Côte d’Ivoire (GEPCI) a décidé de suspendre sa décision pour donner une chance aux discussions engagées avec le ministère de la communication et des medias.

Pour rappel, le GEPCI dénonce la disposition pris par l’Etat, « d’orienter l’aide annuelle apportée à la presse pour l’impression des journaux, à d’autres fins. » Une situation qui ne serait pas faite, selon lui, pour arranger les choses dans ce secteur déjà sinistré à Cause de la mévente des journaux.

En réponse le ministère de la communication et des medias s’inscrit en faux devant ces assertions. Il souhaite rappeler avec la plus grande vigueur que, dans l’allocution du 25 janvier 2018, à l’occasion des vœux à la Presse, Alassane Ouattara, avait évoqué sa décision d’augmenter de plus de 135% l’aide allouée à la presse entre 2016 et 2017.

Donatien kautcha, Abidjan

Source : Koaci

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site

Commentaires Facebook