Coupe d’Afrique des nations, Gabon 2017: que la messe commence

Coupe d’Afrique des nations, Gabon 2017: que la messe commence

82
SHARE

Enfin le jour j ! C’est aujourd’hui la 31 édition de la Coupe d’Afrique des nations de football débute au Gabon, au pays des Bongo. Le Gabon tenait à sa Can. Et malgré les difficultés qu’a connue ce pays, les autorités ont tout mis en œuvre pour tenir ce pari. La messe du football africain peut donc commencer. Un rendez-vous auquel 16 pays y prennent part. Repartis en 4 groupes, les 16 pays africains tenteront de succéder à la Côte d ‘Ivoire, elle-même candidate à sa propre succession. A ce rendez-vous du football africain, l’honneur reviendra, comme à chaque édition, au pays organisateur, le Gabon, d’ouvrir le bal demain à 16h Gmt. La sélection gabonaise conduite par sa star Aubamayeng et devant son public tentera d’entrer dans cette compétition par la grande porte face à la Guinée Bissau qui s’invite pour la première fois à ce rendez-vous prestigieux du football africain. Pour leur 5è participation et devant leur public, les Gabonais rêvent de voir leur sélection aller plus loin que les quarts de finale perdus en 1996 et en 2012. André Biyogo Poko, le joueur gabonais, espère beaucoup : « Le Gabon est un petit pays, mais une petite nation qui rêve de devenir grande au niveau du continent africain. Cette Can pourrait encore ouvrir des perspectives pour nos jeunes footballeurs qui espèrent un jour évoluer à ce niveau. On veut aller le plus loin possible. L'envie est d'atteindre les demi-finales... Et pourquoi ne pas aller au bout ? ». Espère-t-il. Cela passe d’abord par une qualification au second tour. En match d’ouverture, les Panthères doivent déjà rassurer le nombreux public du stade de Libreville. En deuxième rencontre du groupe, les Etalons du Burkina Faso en découdront avec les Lions indomptables du Cameroun. Une chaude empoignade en perspective entre deux pays qui ambitionnent d’aller le plus loin possible. Si les Lions indomptables du Cameroun sont des habitués au sacre continental, ce n’est pas le cas des Etalons du Burkina qui courent toujours après leur premier sacre continental après 9 participations et une finale ratée en 2013. Nul doute que les fans du football africain auront droit à 3 semaines de rencontres de haut niveau.

De Bouaffo

abidjan.net

Commentaires

commentaires