Terrorisme alimentaire : L’Arrma tire la sonnette d’alarme

Terrorisme alimentaire : L’Arrma tire la sonnette d’alarme

45
SHARE

Eveiller la conscience des populations sur les dangers du "Terrorisme alimentaire". C’est l’objectif visé par l’Autorité de régulation de la restauration et des métiers de l’alimentation (Arrma) en organisant un atelier de formation à l’endroit des hommes de média, jeudi dernier, dans ses locaux. Pour Tonian Amalaman, président de l’Arrma, « c’est un danger qui guette tout le monde. Il est important de maîtriser tout le circuit de la restauration collective qui est la cible du terrorisme alimentaire. Il n’y a aucune différence entre la mort à petit feu avec les boissons frelatées, la contrefaçon et le terrorisme bruyant avec les armes à feux. C’est pourquoi, celui qui produit, qui distribue et qui commercialise doit être responsable de ce qu’il produit. Il faut donc éveiller la conscience des consommateurs pour plus de vigilance sur la qualité de ce qu’ils consomment. D’où l’importance du système d’évaluation et de notation », a-t-il ajouté pour terminer.
Le président de l’Association des consommateurs, Marius Comoé, venu apporter son soutien au noble combat du président Amalaman, a dit ceci : « Nous vous donnons l’assurance de notre engagement à vos côtés car il s’agit de la vie des Ivoiriens ».
Mme Adelaïde N’dri et Komenan Abdel, tous deux animateurs dudit atelier, ont instruit les journalistes sur, entre autres, les dangers du terrorisme alimentaire, les sources de contamination, les boissons frelatées et contrefaites, la contrefaçon et les solutions envisageables.

L.T

abidjan.net

Commentaires

commentaires