Le Groupe leaders d’Afrique propose le « leadership fort » comme moteur...

Le Groupe leaders d’Afrique propose le « leadership fort » comme moteur de la Bonne gouvernance

12
SHARE

Le samedi 03 décembre 2016 s’est tenue de 15 heures à 18h à l’Hôtel Pullman d’Abidjan-plateau, la seconde édition de la « conférence des Leaders » organisée par le Groupe Leaders d’Afrique.
Le Groupe Leaders d’Afrique est une association créée en 2010 qui pour mission principale « la promotion du Leadership par le service ».
Le Groupe Œuvre dans l’humanitaire et le caritatif en venant en aide aux populations vulnérables et démunies.
La conférence a été prononcée par Madame GUEI-OGAH Eulalie, Docteur en Pharmacie et Monsieur Paul-Eric BAHA BI, Juriste de Banque, premier responsable du Groupe, autour du thème « Leadership et Bonne Gouvernance, quels enjeux pour l’Afrique ? »
Docteur GUEI-OGAH Eulalie à démontrée l’existence d’un lien étroit entre les notions de « Leadership » et de « Bonne Gouvernance ».
Pour la Conférencière, on ne peut parler de Bonne gouvernance, sans évaluer le type de leader qu’on a en face, la Bonne gouvernance doit obligatoirement être mise en œuvre par un leadership fort.
Pour atteindre la bonne gouvernance, il faut des institutions fortes, pour avoir des institutions fortes, il faut un leadership fort a-t-elle précisée.
Monsieur Paul-Eric BAHA BI quant à lui a précisé les enjeux de ces deux notions pour le continent africain.
Pour le Conférencier, en matière de gestion des affaires de l’Etat, les principaux enjeux du leadership en Afrique sont de façon cumulative et non alternative ; la stabilité politique, la croissance économique durable et soutenue et enfin une répartition équitable des richesses pour le bien-être des populations.
Au niveau de la Bonne gouvernance, Monsieur BAHA BI, a précisé que les enjeux pour le continent africain sont d’ordre politique et économique et sociale.
Entre autre, le conférencier a cité comme enjeux, la séparation vraie et sans équivoque des pouvoirs, la transparence dans la gestion de l’Etat, la lutte contre la corruption, le respect des droits de l’Homme, ainsi que la qualité de la loi électorale et des élections.
En ce qui concerne les propositions de solution pour parvenir à la Bonne gouvernance avec un leadership fort, Monsieur BAHA BI recommande que le choix des dirigeants de structures Etatiques se fasse suivant des règles objectives, transparentes et connues de tous.
Pour le Président du Groupe Leaders d’Afrique, les dirigeants de structures Etatiques devraient à la base être choisis suivant les critères de la compétence, du mérite, de la discipline et de l’intégrité.
Par la même occasion, il a recommandé la mise en place de moyens de suivi et de contrôle efficaces comme dans le cas de la Côte d’Ivoire avec l’Autorité de régulation de la Bonne Gouvernance, ou de l’office de l’Ombudsman au RWANDA chargée de la politique nationale anti-corruption.
Le Conférencier également recommandé qu’il soit mis en place en Afrique des mesures pour récompenser le travail bien fait, ainsi que les performances réalisées par les services publics.
Dans la même veine, Monsieur BAHA BI à fortement préconisé l’adoption de sanctions exemplaires contre les dirigeants dont la gestion des affaires de l’Etat s’avèrerait contraire aux normes de bonne gouvernance. « Etre désigné pour assurer la gestion d’un service public ne doit pas être la plus courte échelle pour devenir riche » a-t-il conclu.
La conférence des leaders a été l’occasion pour le Groupe Leaders d’Afrique de décerner le « GREAT AFRICAN WOMAN LEADERS AWARD 2016 » au Général AKISSI KOUAME, première femme Général de Côte d’ivoire.
Pour le Président du Groupe Leaders d’Afrique, le Général AKISSI KOUAME est l’un des meilleurs modèles de leadership féminin d’Afrique.
Son engagement au niveau professionnel, son parcours ainsi que son rôle important dans la promotion du leadership féminin doivent être une source d’inspiration pour toutes les femmes qui aspirent à devenir des leaders et influencer positivement le continent Africain.
L’Afrique a besoin de repère, la jeunesse a besoin de modèle, le « Général AKISSI KOUAME est l’un des meilleurs modèles de femme leader en Afrique » a-t- il déclaré.
Prenant la parole, le Général AKISSI KOUAME, a loué les mérites du Groupe Leaders d’Afrique. Elle a pris l’engagement de se tenir aux côtés de ce Groupe qui selon ses propos lance ainsi un signal fort pour le développement du leadership en Afrique.

abidjan.net

Commentaires

commentaires