Home Société Lancement à Bouaké de la rentrée solennelle 2016-2017 des universités et grandes...

Lancement à Bouaké de la rentrée solennelle 2016-2017 des universités et grandes écoles ivoiriennes

49
SHARE

Bouaké (Côte d’Ivoire) - La ministre ivoirienne de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique Pr Ramata-Ly Bakayoko a procédé, mercredi soir, au campus 2 de l’université Alassane Ouattara de Bouaké (Centre-Nord), au lancement des activités de la rentrée solennelle 2016-2017 des universités et grandes écoles ivoiriennes, en présence du représentant du Premier ministre Daniel Kablan Duncan.

Placée sous le thème: «l’enseignement supérieur face au défi de l’insertion professionnelle des diplômés », cette cérémonie, le premier du genre qui se tient à l’intérieur du pays, s’est déroulée en présence du ministre ivoirien de l’enseignement technique et de la formation professionnelle, Paul Koffi Koffi (représentant le 1er ministre) et de plusieurs recteurs et présidents des universités du Bénin, du Burkina Faso, du Mali et du Sénégal.

La rentrée solennelle est une tradition académique. Pour le cas de la Côte d’Ivoire, ‘’elle constitue une opportunité pour faire le bilan des années écoulées, depuis la première rentrée solennelle des
universités publiques en 2012, et d’envisager les perspectives pour un enseignement supérieur de qualité et compétitif’’ a expliqué dans son allocution la ministre Ramata-Ly Bakayoko.

En termes de bilan, a-t-elle fait remarquer ‘’mon département a engagé, avec la collaboration de tous les acteurs du système universitaire, des reformes académiques et institutionnelles’’
majeures.

Il s’agit en outre, de la création d’une Direction générale de la qualité et des normes, du renforcement de la crédibilité de l’examen du Brevet de technicien supérieur (BTS) et de l’organisation des Journées de l’orientation du bachelier (JOB).

La validation de toutes les maquettes pédagogiques au format Licence-Master-Doctorat (LMD), l’intégration de l’approche genre dans la gouvernance et l’établissement de partenariats industriels pour favoriser l’insertion professionnelle des diplômés sont également au nombre des réformes engagées par le ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique.

Pour ce qui est des perspectives, a poursuivi, Pr Ly- Bakayoko, ‘’mon département a entrepris différentes actions en vue d’améliorer le système d’enseignement supérieur et de recherche’’.

Il s’agit notamment, de l’ouverture pour cette rentrée universitaire, de l’université de Man et de l’université virtuelle de Côte d’Ivoire qui vise à rendre effective la politique de décentralisation des universités et de la création dans chaque université d’un pôle scientifique et d’innovation qui aura pour principal objectif de valoriser les résultats de la recherche pour les mettre au service du développement…etc.

‘’L’objectif est de faire de nos universités, de véritables structures entrepreneuriales favorisant l’insertion professionnelle des diplômés’’ a conclu l’enseignant-chercheur en odontostomatologie.

Prenant ensuite la parole au nom du Premier ministre Daniel Kablan Duncan (parrain de la cérémonie), le ministre Paul Koffi Koffi a rappelé toutes les actions entreprises depuis 2012 par l’Etat de Côte d’Ivoire, en vue de faire du secteur de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique un pôle essentiel du développement et de l’émergence de la Côte d’Ivoire.

Il s’agit entre autres, a énuméré M. Koffi, de la réhabilitation et de l’équipement des universités et
grandes écoles publiques existantes à hauteur de 130 milliards FCFA, de la création de nouvelles universités (Man, San-Pedro et Bondoukou) avec un coût budgétaire de 49 milliards de FCFA, de l’augmentation de près de 120% des primes de recherche et de l’apurement des arriérés des heures complémentaires dues aux enseignants.

CK/ls/APA

abidjan.net