Enseignement technique et formation professionnelle : Touré Mamadou s’imprègne des réalités de...

Enseignement technique et formation professionnelle : Touré Mamadou s’imprègne des réalités de ses agents

79
SHARE

Nommé le 11 janvier au poste de secrétaire d’Etat chargé de l’Enseignement Technique et la Formation Professionnelle, Touré Mamadou, a démarré, ce lundi, une visite de locaux des structures sous sa tutelle.

Il a ainsi visité des structures décentralisées de son département situées pour la plupart à la Tour B du Plateau en vue de s’imprégner des réalités de ses agents. Tour à tour, l’Inspection Générale (IG), la Direction de la Formation Professionnelle Initiale (DFPI), la Direction de la Formation Qualifiante, de l’Apprentissage et de l’Insertion Professionnelle (DFQAI), la Direction des Ressources Humaines (DRH), la Direction des Administrative et Financière (DAF) et la Direction de l’Enseignement Technique (DET) ont reçu la visite du Secrétaire.

Au terme de son périple, Touré Mamadou a expliqué à ses collaborateurs la vision qu’il entend insufflée à l’enseignement technique et la formation professionnelle. « Je m’inscris dans la continuité de la réforme de l’enseignement Technique et de la Formation Professionnelle(…) Je souhaite que vous vous imprégné du concept d’ivoirien nouveau en venant vous-même à l’heure au travail et être rigoureux dans ce que vous faites » a indiqué le secrétaire.

Il faut selon lui cultiver l’efficacité et l’atteinte des résultats et objectifs assignés par le Président Alassane Ouattara et son Premier Ministre Gon Coulibaly.
« Nous aurons quelques réaménagements du département en fonction des différents profils des agents pour être plus efficace. A part cela, il n y de changement majeur ». Face aux doléances de ses structures décentralisées (insuffisance de budget, de matériel et parfois humain) le secrétaire d’Etat a appelé les uns et les autres à se serrer les coudes.

« Pendant ma visite j’ai vu que vous avez les mêmes problèmes en terme de budget et de matériel. Il faut noter malheureusement, avec la modification budgétaire de notre département, nos ressources ont été réduites. Ce qui pose le problème de la rationalisation des ressources. Il s’agit maintenant de savoir comment avec peu de ressources nous atteignons nos objectifs », a souhaité Touré Mamadou.

Atapointe

Source : abidjan.net

abidjan.net

Commentaires

commentaires