Home Société Côte d’Ivoire: Programme National de Volontariat en Côte d’Ivoire , 350...

Côte d’Ivoire: Programme National de Volontariat en Côte d’Ivoire , 350 candidatures enregistrées à Bouaké

130
SHARE

Le coordonnateur et la DR (Ph KOACI.COM)-

© koaci.com – Lundi 27 Février 2017 –La base de donnée du Programme National de Volontariat en Côte d’Ivoire (PNV-CI), créé à partir du 6 décembre 2016 montre que dans la région de Gbêkê, c’est plus de 350 candidatures de divers domaines d’activités qui ont été enregistrées. Pour la première vague du projet, ce sont 185 jeunes retenus qui vont à partir du 28 février subir des interviews afin d'évaluer leur niveau d'engagement volontaire.

A la suite, les jeunes retenus définitivement seront formés sur l'esprit de volontariat, sur des modules de citoyenneté et de développement avant d'intégrer des structures d'accueils.

C'est pour faciliter le bon déroulement du processus et surtout l'intégration des volontaires qu'une réunion d'échanges et d'informations a eu lieu lundi 27 février 2017 dans les locaux de la direction régionale du ministère de la promotion de la jeunesse, de l'emploi des jeunes et du service civique de Gbêkê entre le coordonnateur du projet et les responsables des structures d'accueils publiques et privées de Gbêkê.

« La rencontre d'aujourd'hui s'inscrit dans le processus de mise en place du programme de volontariat national. Il était question d'expliquer plus à fond aux structures potentielles d'accueils de ces volontaires le processus de demande et de mise à disposition des volontaires. Un programme fonctionne en grande partie de mobilisation et c'est une étape primordiale. Avoir tous les éléments, tous les contours relatifs à la mobilisation permet vraiment d'inscrire ce programme dans la durée. Pour les premières identifications, nous avons une cinquantaine de structures dans le Gbêkê», a expliqué le volontaire des Nations Unis International et coordonnateur du (PNV-CI) Atoum Tchakpélé.

L'expert dans la mise en place des infrastructures de volontariat national a aussi informé les représentants des structures d'accueils que les volontaires auront une mission d'une durée de 6 à 12 mois. Pendant cette période, une allocation égale ou au-delà du SMIG leur sera versée. Ils seront également déclarés à la Caisse Nationale de Prévoyance Sociale (CNPS) pendant la mission pour les cas d'accident de travail ainsi qu'une allocation de fin de mission au terme de cette mission.

« Le Programme National de Volontariat souhaité par le ministre Sidi Tiémoko Touré est véritablement entrée dans sa phase active. Nous ne pourrions que dire merci au ministre et surtout au président de la république Alassane Ouattara pour ce projet qui va permettre à des millions de jeunes à faire une mission de volontariat. Les jeunes seront actives et en activité, ce qui leur évitera un certain nombre de vices. C'est un programme porteur et je lance encore un appel à ceux qui n'ont pas pu déposer leur dossier de le faire incessamment », a affirmé la directrice régionale du ministère de la promotion de la jeunesse, de l'emploi des jeunes et du service civique de Gbêkė Bamba Fatoumata.

Donatien Kautcha, Abidjan et source sur place à Bouaké

Source : Koaci

Koaci