Après Bouaké, le mouvement d’humeur des soldats s’étend aux villes de Daloa...

Après Bouaké, le mouvement d’humeur des soldats s’étend aux villes de Daloa et Korhogo

344
SHARE

Bouaké (Côte d’Ivoire) - Après Bouaké, la deuxième ville du pays située à 379 km au Nord d’Abidjan, le mouvement d’humeur des soldats ivoiriens s’est étendu à la troisième ville de la Côte d’Ivoire, Daloa (Centre-Ouest) et à Korhogo (métropole de l’extrême Nord ivoirien).
[Img : Après Bouaké, le mouvement d’humeur des soldats s’étend aux villes de Daloa et Korhogo]

Selon plusieurs habitants joints par APA au téléphone en fin de matinée, des tirs sont également entendus depuis quelques heures au 2è bataillon militaire de Daloa et au 4è bataillon militaire de Korhogo. ‘’Des négociations en cours avec les insurgés’’, déclare une source sécuritaire, également jointe par APA.

Ce mouvement d’humeur a commencé tôt vendredi matin à Bouaké où des soldats se sont emparés des poudrières et commissariats de police, tirant des coups de feu. Une première négociation avec les insurgés ne semble pas avoir abouti à un accord.

Des barricades ont été dressées sur des routes. Les commerces et les administrations sont fermés dans ces villes. Aucune explication sur les motivations de ce soulèvement des militaires n’est pour l’instant disponible.

MC-CK/ls/APA

abidjan.net

Commentaires

commentaires