Législatives ivoiriennes : une organisation de la société civile fait état de...

Législatives ivoiriennes : une organisation de la société civile fait état de plus de "250 incidents critiques"

33
SHARE

La Plateforme de la société civile pour l’observation des élections en Côte d’Ivoire (POECI) a évoqué à Abidjan plus de "250 incidents critiques" lors des élections législatives du 18 décembre, face à la presse lundi.

"La POECI a pu confirmer 254 incidents critiques dont cinq cas d’interdiction aux représentants des partis ou représentants de candidats d’observer dans les bureaux de vote et 14 faisant état de manque de matériel électoral", a déclaré la vice-présidente et porte-parole de la plateforme, Marie-Paule Kodjo.

Poursuivant, Mme Kodjo a évoqué "72 cas d’incidents liés au mauvais fonctionnement du matériel" et relevé des électeurs dont "les noms ne figurent pas sur la liste" mais qui ont participé au scrutin.

S’agissant du scrutin, la POECI a estimé qu’ "il s’est globalement bien déroulé sur l’ensemble du territoire" et exhorté la Commission électorale indépendante (CEI), organe en charge des élections en Côte d’Ivoire à "respecter le délai imparti pour la proclamation des résultats".

Elle a demandé aux candidats d’attendre la proclamation desdits résultats dans "le calme" et d’ "adresser toute contestation à l’autorité légalement constituée".

Selon les dispositions du code électoral, la CEI a cinq jours pour proclamer les résultats provisoires.

La POECI a déployé 1.500 observateurs sur l’ensemble du territoire.

LKO


Africatime CI

Commentaires

commentaires