Législatives ivoiriennes: le parti au pouvoir invite sa coalition à "redéfinir" les...

Législatives ivoiriennes: le parti au pouvoir invite sa coalition à "redéfinir" les "modes de désignation" de ses candidats

17
SHARE

Le porte-parole du Rassemblement des républicains (RDR, parti au pouvoir), Joël N’Guessan, a invité mercredi le Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP, coalition au pouvoir) a « redéfinir » les « modes de désignation » de ses candidats aux élections locales, car « l’indiscipline de certains militants », qui se sont présentés en indépendants, « met à mal l’autorité » de leurs leaders.

Relevant qu’ »il y a plus de 600 candidats indépendants » aux élections législatives du 18 décembre dont une partie « se réclamant du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) ou (de son allié le) RDR », M. N’Guessan a souhaité que des réflexions profondes soient menées au sein du RHDP pour redéfinir (les) modes de désignations (des) représentants aux élections locales », dans un communiqué.

« Il y va de la survie de notre coalition politique, le RHDP », a-t-il poursuivi, estimant que « l’indiscipline de certains militants du RDR et du PDCI rejaillit sur l’image » de ces formations politiques et « met à mal l’autorité » de leurs leaders, à savoir le chef de l’Etat Alassane Ouattara et l’ex-président Henri Konan Bédié.

Après avoir évoqué la primaire de la droite et du centre en France, qui a vu la victoire de l’ex-premier ministre François Fillon, Joël N’guessan a rappelé que le plus vieux parti de Côte d’Ivoire (PDCI) avait « procédé » de la même manière en 1995 : »Il n’y a pas eu d’indépendants par la suite. Et le militantisme de leurs cadres ne s’est pas étiolé pour autant ».

La Commission électorale indépendante (CEI), a retenu 1.153 candidatures dont 676 indépendantes, selon les données publiées vendredi par l’Institution.

MYA

Africatime CI

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires