Législatives à Divo/ Mabri Toikeusse: « Je tiens le conseil constitutionnel pour responsable...

Législatives à Divo/ Mabri Toikeusse: « Je tiens le conseil constitutionnel pour responsable des troubles à l’ordre public »

248
SHARE

Plus d’une dizaine de blessés, dont une femme enceinte et trois cas graves viennent d’être évacués au CHR de Divo. C’est la dernière information de la journée en provenance de Divo concernant la reprise des élections législatives, après l’invalidation du scrutin par le conseil constitutionnel.

Déjà au deuxième jour de campagne, les populations du quartier Libanais ont assisté à la destruction des bâches installées par les partisans du candidat de L’UDPCI, Dr COULIBALY Famoussa. Ces actes de barbarie se sont poursuivis le lendemain, dernier jour de campagne, avec des jets de pierres et de gourdins contre les partisans du candidat du parti Arc en ciel. A en croire une source proche de l’UDPCI, ces actes auraient été causés par les partisans du candidat RHDP, KONE Vazoumana (BAZO).

Lors du meeting de clôture, Abdallah Toikeusse MABRI a dénoncé la décision d’invalidation du Conseil Constitutionnel, et a tenu cette haute juridiction pour responsable des troubles à l’ordre public dans la capitale du Lôh Djiboua. Le Président de l’UDPCI a par ailleurs tiré à boulets rouges sur ses alliés du RHDP, dénonçant des actes non-houphouëtistes posés par certains cadres de la coalition. « Qui sont ces adeptes de l’Houphouëtisme qui agressent leurs concitoyens en toute impunité ? » s’est interrogé le Président de l’UDPCI qui a rappelé les valeurs de l’Houphouëtisme. « Il ne s’agit pas d’une affaire Alassane OUATTARA-MABRI Toikeusse. Laissez les Divolais choisir librement leur représentant à l’Assemblée National » a-t-il martelé. « Ce qu’ils veulent, c’est perturber le scrutin du samedi 28 parce qu’ils savent qu’ils ont déjà perdu. Mais ne cédez pas à la provocation » a indiqué l’ex Chef de la diplomatie ivoirienne.

Le meeting était pratiquement à son terme lorsque le camion-podium qui servait à la caravane du candidat de l’UDPCI dans la ville de Divo, a été incendié par des individus non encore identifiés.

Sercom

Source : abidjan.net

abidjan.net

Commentaires

commentaires