Home Politique Législatives ivoiriennes : plus de 6 millions d’électeurs attendus aux urnes pour...

Législatives ivoiriennes : plus de 6 millions d’électeurs attendus aux urnes pour élire leurs députés

38
SHARE

Plus de 6 millions d’électeurs sont attendus, dimanche, dans 205 circonscriptions électorales en Côte d’Ivoire pour choisir leurs députés à l’Assemblée nationale.

Les électeurs ivoiriens devront choisir parmi les 1337 candidats qui briguent les 255 sièges que compte le parlement. Une vingtaine de membres du gouvernement, dont le Premier ministre Daniel Kablan Duncan et plusieurs ministres d’Etat prennent part à ces élections.

Trente-huit groupements politiques ainsi qu’un contingent d’indépendants fort de 740 candidats sont en lice pour ce scrutin. Le Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP) avec 248 candidats, le Front populaire ivoirien (FPI) et ses 187 candidats, l’Union pour la Côte d’Ivoire (UPCI) en lice avec 25 personnes, l’Union pour la démocratie et la paix en Côte d’Ivoire (UDPCI) avec 23 représentants, Liberté et démocratie pour la République (LIDER), 14 candidats et l’Alliance des forces démocratiques (AFD) avec ses 7 candidats, sont entre autres quelques partis ou groupements politiques qui prennent part à la course à l’hémicycle.

Quelque 30 000 agents des forces de l’ordre, dont 12 000 gendarmes, 12 000 policiers et 6000 militaires sont mobilisés pour la sécurisation de ces élections législatives.

Le Président de la Commission électorale indépendante (CEI), Youssouf Bakayoko a rassuré, jeudi, à Abidjan au cours de plusieurs rencontres, la communauté internationale, sur l’organisation des élections législatives de dimanche prochain.

A ce propos, le Président de la CEI, a rencontré tour à tour une délégation de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), de l’Union Africaine (UA) et de l’Union économique et monétaire (UEMOA).

‘’Au regard des informations que nous avons reçues depuis notre arrivée, nous pensons que le travail effectué par la CEI est apprécié des partis (…) nous connaissons vos défis, nous connaissons vos challenges et nous connaissons surtout la volonté des uns et des autres de faire avancer le processus’’, avait déclaré Mme Catherine Samba- Panza, chef de délégation de l’Union africaine au terme d’une audience avec le président Youssouf Bakayoko.

La plateforme des organisations de la société civile pour l’observation des élections en Côte d’Ivoire (POECI) avait dénoncé quant à elle la durée de la campagne qui ‘’parait assez courte pour permettre aux populations invitées à faire le choix de bien analyser l’offre politique proposée par les différents candidats’’.

Cette plate-forme s’était ensuite félicité ‘’d’un environnement pré-électoral apaisé’’ qui a prévalu lors de la campagne pour laquelle elle a déployé 121 observateurs et observatrices dans l’ensemble des circonscriptions en dépit de quelques incidents rapportés dans les communes de Koumassi (Sud d’Abidjan), Abobo (Ouest-Abidjan) et Bongouanou (Centre-Est ).

"LA POECI exhorte la Commission électorale indépendante (CEI), les forces de sécurité, les partis politiques à garantir un environnement calme et apaisé pendant la période pré-électorale, le jour du scrutin et après les élections’’ a recommandé Dr Marie Paule Kodjo, la présidente de cette organisation de la société civile, invitant ‘’les populations à exercer massivement leurs droits d’élire leurs représentants à l’Assemblée nationale » le 18 décembre prochain.

Pour ces élections, ce sont au total 1444 observateurs et observatrices qui seront déployés sur le plan national. Ceux-ci utiliseront la méthode du Comptage Rapide des voix (PVT) expérimenté par la POECI pour l’observation de l’élection présidentielle d’octobre 2015.


Africatime CI