Législatives 2016 : Comment Mambé a verrouillé Abidjan

Législatives 2016 : Comment Mambé a verrouillé Abidjan

40
SHARE

Bonne moisson pour les listes Côte d’Ivoire Nouvelle : Rassemblement, paix et développement représentant la coalition du Rassemblement des Houphouëtistes pour la Paix et la Démocratie dans les 13 circonscriptions électorales du District Autonome d’Abidjan, lors des élections législatives du dimanche 18 décembre 2016.

Les résultats sortis des urnes confortent le leadership de ce groupement politique dans la capitale économique, le plus grand vivier électoral de notre pays. En effet, sur 31 sièges soumis aux suffrages des abidjanais, le RHDP s’est adjugé 26 sièges de députés manquant de peu le plein de la coupe n’eut été les multiples candidatures indépendantes enregistrées dans ses rangs dans les communes d’Attecoubé, du Plateau et de Cocody.

Cependant, les 5 sièges concédés dans ces trois communes, tel un coup d’épée dans l’océan, ne sauront faire passer sous silence le large score obtenu lors de ce scrutin. Expression de la confiance renouvelée des Ivoiriens au Président de la République après la vague déferlante et victorieuse des élections présidentielles d’octobre 2015 dans les communes et villages du District Autonome d’Abidjan.

Le mérite de ce succès électoral revient également au Gouverneur Robert Beugré Mambé qui a su jeter un pont d’affection et de fidélité entre le chef de l’Etat et les populations de notre capitale économique. Homme de mission et surtout de défis, il a tiré profit du bon bilan économique et politique du Président de la République pour convaincre un électorat en proie à la convoitise de l’opposition de retour sur « ses terres » et d’une kyrielle de candidatures indépendantes et de partis politiques issus des rangs de la coalition au pouvoir dont il est le Coordinateur dans le District Autonome d’Abidjan. Robert Beugré Mambé a une fois de plus démontré, de par ces résultats, qu’il avait la parfaite maitrise de son territoire politique, comme ce fut le cas lorsque, pour la présidentielle et le référendum passés, il a su offrir, au Président Ouattara un large score.

Comme stratégie, Mambé n’a pas cherché loin. Il a misé sur un produit : Le Président Ouattara. Il a ensuite répertorié toutes les actions de développement initiées en Abidjan ainsi que les projets en cours. Sur cette base et convaincu de sa stratégie, il a mis en mission l’ensemble des 122 chefs de villages et de hameaux, les leaders jeunes et femmes du District d’Abidjan. Avec à ses côtés son chargé de Mission, Gbrou Aloboué, et son chef cabinet, le Préfet hors hiérarchie, Anougblé Koutouan Jérôme et les maires, un travail de fond a été fait. Mambé lui même a parcouru, en dépit des fortes pluies, villages et hameaux les plus reculés pour expliquer, arguments solides à l’appui, aux populations pourquoi il fallait offrir, au Président Ouattara, une large majorité. C’est tout ce travail abattu, sous la pluie, dans la boue et souvent dans des conditions difficiles qui a produit le résultat que tous connaissent, à savoir l’obtention de 26 députés sur les 31. En d’autres termes, sur les 13 communes, Mambé a réussi, en sa qualité de Directeur de campagne dans le District d’Abidjan à offrir 10 au Président Ouattara.

Cet encrage du RHDP dans l’électorat abidjanais est à mettre, avant tout, à l’actif de son excellence Alassane Ouattara qui, conformément à ses promesses de campagne, a rassemblé ses concitoyens autour des valeurs de paix, de solidarité et de travail. Toujours joignant l’acte à la parole, il a lancé un vaste chantier de voiries et de désenclavement des villages Atchan et Akyé du District Autonome d’Abidjan, à hauteur de 53 milliards de FCFA. La construction de quartiers modernes ou se côtoient harmonieusement logements sociaux et appartements haut standing sans omettre les nombreux investissements dans les domaines de l’adduction en eau potable et l’autonomisation des jeunes et des femmes.

abidjan.net

Commentaires

commentaires