Elu président du Ghana/ Ce que Akufo-Addo a dit de Gbagbo, ses...

Elu président du Ghana/ Ce que Akufo-Addo a dit de Gbagbo, ses rapports avec Ouattara

171
SHARE

Avec plus de 53% des suffrages, Nana Akufo-Addo a été élu président de la République du Ghana. Le leader du New patriotic party (NPP) qui va diriger le pays de Kwame Nkrumah pour les 4 prochaines années n’est pas un inconnu en Côte d’Ivoire.

Avocat âgé 72 ans, Nana Akufo-Addo Dankwa a été élu président du Ghana à l’issue de l’élection présidentielle du 7 décembre dernier. L’homme qui a battu John Dramani Mahama est un bilingue français-anglais. C’est sans doute sa bonne connaissance de la langue de Molière qui lui a permis d’avoir des relations avec plusieurs leaders politiques ivoiriens.

Le nouveau président du Ghana est présenté comme un proche d’Alassane Ouattara qu’il avait ouvertement soutenu lors de la crise post-électorale de 2010-2011 en Côte d’Ivoire. En janvier 2011, il avait reçu le bureau du Rassemblement des Houphouétistes pour la démocratie et la paix (RHDP) au siège du  NPP à Accra. A cette occasion, le nouvel homme fort du Ghana s’était montré critique à l’égard de Laurent Gbagbo.

« L'attitude de Laurent Gbagbo n'est pas acceptable. La certification par l'Onu a été incluse dans les accords de Ouagadougou. Au premier tour, avait déclaré Akufo-Addo, le candidat du PDCI, Henri Konan Bédié a dénoncé des irrégularités. Malgré cela, le premier a été certifié et le président Bédié a accepté sa position de troisième. Alors, pourquoi au second tour, Laurent Gbagbo refuse la certification et utilise la force pour se maintenir au pouvoir? ».

abidjan.net

Commentaires

commentaires