Côte d’Ivoire: Amnesty International juge "arbitraire" la suspension de trois quotidiens proches...

Côte d’Ivoire: Amnesty International juge "arbitraire" la suspension de trois quotidiens proches de l’opposition

37
SHARE

L’Organisation non gouvernementale Amnesty International a jugé vendredi "arbitraire", la suspension mercredi de trois journaux proches de l’opposition ivoirienne, évoquant une "énième attaque contre les médias".

"Ces suspensions sont arbitraires", a déclaré Gaëtan Mootoo, chercheur sur l’Afrique de l’Ouest à Amnesty International, estimant qu’elles "constituent une énième attaque contre les médias", Dans une note publiée par le directeur de publication de La Voie Originale, l’un des quotidiens suspendus, César Etou.

Mercredi, le Conseil national de la presse ivoirienne (CNP, organe de régulation) a suspendu trois quotidiens à savoir La Voie Originale pour 26 parutions et sept pour Aujourd’hui et LG Infos, pour attribution de "titres et qualités à des personnalités qui n’en sont pas investies" et "diffusion de fausses informations".

"La proximité des élections législatives dont la campagne s’ouvre samedi ne devrait pas justifier une quelconque pression sur des voix dissidentes", selon M. Mootoo, invitant les autorités ivoiriennes à "revenir sur leur décision".

Les quotidiens Aujourd’hui et La voie Originale avaient écopé le 20 octobre d’une suspension de "15 parutions", pour les mêmes raisons, 10 jours avant le référendum constitutionnel.

EFI

abidjan.net

Commentaires

commentaires