Home Politique Côte d’Ivoire: Le parti présidentiel demande à son ex-allié Anaky “de créer...

Côte d’Ivoire: Le parti présidentiel demande à son ex-allié Anaky “de créer une nouvelle’’ formation politique

486
SHARE

Joel N’guessan, le porte-parole du Rassemblement des républicains (RDR, parti présidentiel) a invité dimanche Anaky Kobena, l’un de ses ex-alliés au sein de la coalition gouvernementale, à “créer un nouveau parti politique’’ et “chercher à avoir de nouvelles alliances qui correspondent à sa vision politique’’.

“Nous conseillons à notre ami et frère Anaky de créer un nouveau parti et chercher à avoir de nouvelles alliances qui correspondent à sa vision politique’’, a déclaré Joël N’guessan, dans un communiqué, en réaction à une interview d'Anaky Kobena, accordée dimanche à ALERTE INFO.

“Nous nous demandons si Anaky est fondé à parler du Rassemblement des houphouetistes pour la démocratie et la paix (RHDP, coalition gouvernementale), lui qui à l’origine n’en voulait pas. Nous savons qu’il a souffert pendant de longues années de son appartenance à notre coalition. Il a sauté sur la première occasion pour s’en éloigner’’, a poursuivi M. N’guessan.

Anciennement membre du directoire du RHDP, coalition au pouvoir, Innocent Anaky Kobenan est en rupture de ban avec le chef de l’Etat Alassane Ouattara qu’il a soutenu face à l’ex-président Laurent Gbagbo, lors de la présidentielle de 2010.

Fin mars 2015, une réunion du “bureau politique’’ du Mouvement des forces d’avenir (MFA), le parti qu’il a fondé, l’a "démis" de ses fonctions pour "haute trahison" et a "acclamé" le vice-président du parti, Anzoumana Moutayé comme président.

Mais l’ancien ministre continue de rejeter sa “destitution’’ par ses adversaires internes qu’il accuse d’avoir été “utilisés’’ par le pouvoir pour le déstabiliser. Il ne manque aucune occasion pour se montrer très critique à l’égard de M. Ouattara.

Depuis le parti est divisé en deux. La frange qu’il conduit et celle dirigée par Anzoumana Moutaye, promu ministre dans le gouvernement de M. Ouattara mais récemment démis de ses fonctions.

Serge Alain KOFFI

Source : abidjan.net

abidjan.net